Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L’avènement de la maintenance prédictive : cap vers l’usine 4.0

mercredi, 13 juin 2018 11:18 , Communiqués de presse.
1085
Évaluer cet élément
(2 Votes)

La digitalisation des opérations de gestion des entreprises occupe une place centrale dans leurs nouveaux schémas de gouvernance. Tous les métiers et secteurs d’activités sont désormais à la recherche d’amélioration de leurs processus pour gagner en agilité, en performance, en qualité de service, et ce, tout en rationalisant leurs différents coûts. Ce constat est particulièrement éloquent dans des secteurs ultra concurrentiels comme celui de l’industrie qui doit absolument se moderniser pour rester compétitif.

 

Repenser les modes de gestion traditionnels

 

Cette mouvance s’inscrit dans le cadre de la dynamique dite d’industrie 4.0 qui consiste notamment à s’appuyer sur des dispositifs avancés à l’image des Iot (Internet des objets) qui permettent, grâce à la multiplication de capteurs, de recueillir des données qui permettront d’analyser le fonctionnement des industries et de mettre en œuvre des actions concrètes qui améliorent leur performance. À ce stade, il est donc assez simple d’entrevoir les nouvelles possibilités qui s’offrent aux industriels.

 

C’est dans ce contexte que la notion de maintenance prédictive semble s’imposer comme une tendance en forte croissance. Mais comment expliquer une telle évolution ? La réponse est particulièrement évidente : la disponibilité optimale des machines et équipements est une composante-clé de la bonne performance des industriels. Un arrêt dans la chaine de production peut impacter les performances et l’image de marque d’un industriel. N’oublions pas que l’approche « Lean » prédomine aujourd’hui et nécessite d’avoir un processus de travail et d’exécution agile, voire prédictif.

 

C’est pour cette raison que les opérations de maintenance sont désormais en réelle mutation. Concrètement, à travers des opérations de maintenance prédictive, les industriels peuvent mesurer la performance de leurs machines, leur taux d’usure, des signes de faiblesse et donc in fine s’assurer que l’outil de production est toujours disponible. Loin d’être un simple concept, une telle manière de s’organiser peut permettre de réaliser des gains de productivité importants et de tenir des engagements de cadence vis-à-vis des donneurs d’ordres. 

 

La maintenance prédictive, en tirant parti de la maturité des capteurs existants et de l’analyse des données remontées, est donc un véritable enjeu pour les industriels qui investissent aujourd’hui massivement sur ce sujet. Big data, IoT, prédictif, tous ces concepts s’expriment concrètement au travers de cette approche et donnent un vrai visage à l’industrie 4.0.

 

Par Xavier Lebris, chez delaware France

Connectez-vous pour commenter