Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Table ronde Lille : L’IA va-t-elle rendre le datacenter autonome

Écrit par  Jacques Cheminat , mardi, 26 juin 2018 16:19 , STOCKAGE.
Table ronde Lille : L’IA va-t-elle rendre le datacenter autonome

Au sein de l’ancienne Abbaye de Gantois, près d’une vingtaine de responsables informatiques ont échangé et dialogué sur le thème « L’IA va-t-elle piloter le datacenter du futur ? ». Après un mot de bienvenue d’Elie Sebbali et une présentation didactique de Michel Parent de HPE sur les forces d’Infosight de Nimble Storage, un entretien a été réalisée avec Jérôme Borras, DSI de l’ADAPEI de la Meuse.

L’ADAPEI de la Meuse est une association loi 1901 qui a pour vocation d’accompagner à la citoyenneté les personnes handicapées psychiques. Elle intervient sur 5 pôles : l’enfance (IME, accompagnement dans les classes, 23 sites dans la Meuse) ; les adultes avec une dépendance plus lourde nécessitant des travailleurs sociaux et de la médicalisation ; l’insertion par le travail agricole et industriel (ESAT, partenariat avec Essilor, livraison de colis avec la Poste) et enfin le logement à travers des foyers et des logements. Au total, 800 salariés travaillent pour l’association. Depuis quelques années, les « missions de l’association se multiplient en passant de l’accompagnement des familles à la participation à un programme européen pour établir un projet sur la santé en 2020 ou la création d’une auto-école adaptée aux personnes handicapées », indique le responsable. Qui dit nouvelles missions, dit aussi plus de besoin en ressources informatiques, notamment sur la partie stockage.

Une relation différente au support

Lors d’un salon, Jérôme Borras découvre la solution Nimble Storage avec Infosight. Un PoC est lancé et validé pour basculer en production. « Au départ, nous étions partis sur une configuration hybride, puis avec la déduplication et la compression, au même coût nous avons opté pour du full flash », se souvient le dirigeant. Sur la partie Infosight, Jérôme Borras, raconte une anecdote, « j’ai reçu un matin une alerte sur mon téléphone pour me dire qu’un des contrôleurs de la baie était mort, j’ai appelé le support qui m’a indiqué que la pièce était déjà en chemin et arriverait demain. Ce qui fut le cas ». Cette expérience change la perception du support où le client n’est plus proactif. Parmi les autres bénéfices d’Infosight, le responsable évoque « le prédictif sur l’espace de stockage, des tests de performance, d’analyse de la latence ». Parmi les évolutions à attendre, Jérôme Borras est attentif à la fonction Vision VM pour l’instant réservé aux environnements VMware, l’association fonctionne avec Hyper-V de Microsoft. De même, il est très intéressé par la réplication synchrone des baies.

Ce retour d’expérience a nourri les discussions entre les convives. Plusieurs questions ont été soulevées sur la sécurisation des données transmises vers Infosight, sur le rôle des humains au sein du datacenter du futur. Par ailleurs, l’intégration d’Infosight au sein des serveurs, des équipements réseaux ont été au cœur des débats.

Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

24/09/2018 - 26/09/2018
Salons Solutions
24/09/2018 - 28/09/2018
La Mêlée Numérique
06/10/2018 - 07/10/2018
Smart City + Smart Grid
10/10/2018 - 11/10/2018
Convention USF
10/10/2018 - 13/10/2018
Assises de la sécurité
17/10/2018 - 18/10/2018
Mobility for Business