Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Gestion intelligente des données : comment protéger et exploiter dynamiquement votre capital Data ? (Le Club IT for Business)

Écrit par  , lundi, 01 octobre 2018 17:09 , RETOURS D'EXPERIENCES.
Gestion intelligente des données : comment protéger et exploiter dynamiquement votre capital Data ? (Le Club IT for Business)

Projets Big Data, IoT, IA… la data est au cœur des projets Business de l’entreprise. Ce capital informationnel est cependant hétérogène et menacé. Comment assurer l’accès, la sauvegarde, l’orchestration, la protection de ces données éparses et automatiser leur gestion de manière dynamique ? Une trentaine de DSI en ont débattu lors de ce diner IT for Business au sein du très privé 39V à Paris.

Après le traditionnel mot de Bienvenue d’IT for Business, Thierry Auzelle, Directeur des ventes de la division Hybrid IT d’HPE et Patrick Rohrbasser, Vice Président Commercial de Veeam, ont ouvert de façon commune les débats, non seulement sur les enjeux de la data et la nécessaire transformation et automatisation des infrastructures, mais aussi et surtout sur leur stratégie commune d’approche du marché.

Stéphane Berthaud,  Regional technical sales director chez Veeam, enchaine alors sur les problématiques de la data, « carburant et nouvelle monnaie de la transformation numérique »  :  hypercroissance et dispersion des données (notamment sur des environnements de plus en plus hybrides), menaces de plus en plus fortes, réglementation contraignante, exigences de disponibilité, besoins de stockage exponentiels… Il insiste alors sur la nécessaire transformation du socle de transport de ces données pour en tirer toute la valeur : l’infrastructure IT. « Il faut passer d’une informatique traditionnelle, en silos,  à un vrai SI distribué, multicloud et autonome » explique-t-il.

Et pour évoluer vers un IT hybride simplifié, plus intelligent et plus sûr, il faut se doter d’une nouvelle approche pour le stockage, la protection et la gestion des données. Comme l’explique, Michel Parent, chef de produit stockage primaire au sein de la division Hybrid IT d’HPE, cela s’effectue à travers 3 leviers : l’automatisation du datacenter, de plus en plus avec l’IA ; la protection intégrée ; une gestion intelligente des données au sein des environnements multicloud. La solution HPE InfoSight s’appuie sur le machine learning et l’IA pour actionner le premier levier et permettre une analyse plus fine, assurer un meilleur contrôle et assurer le maintien en condition opérationnelle des infrastructures. À cette fin, HPE s’appuie sur une communauté de plus de 13 000 clients Nimble et de millions de données collectées depuis 2010 sur 60 000 baies 3PAR. La solution permet ainsi de réduire de 79 % les coûts d’exploitation ou d’obtenir 85 % de temps de troubleshooting en moins.
Olivier Tant, Chef produit Nearline Storage & Data Management au sein la division Hybride IT de HPE, insiste alors sur l’importance d’un stockage intelligent, prédictif, prêt pour le cloud, flexible et évolutif, pour la protection et la gestion des données. Il met alors en exergue l’alliance entre HPE et Veeam permettant aux DSI de bénéficier d’un « continuum de disponibilité », avec un ROI de 262 % à 5 ans, des temps de reprise 93 % plus courts ou encore une efficacité accrue du personnel IT.

Stéphane Berthaud, intervient ensuite afin de présenter les 5 étapes de gestion intelligente de données, à savoir : sauvegarde, agrégation, visibilité, orchestration et automatisation. Au final, la plateforme Veeam permet d’obtenir une automatisation intelligente afin d’anticiper les besoins, répondre à la demande au travers des environnements multicloud, réduisant ainsi les risques pour accélérer l’innovation. Au regard des échanges sur les tables, force est de constater que la technologie HPE + Veeam va dans le sens des problématiques des DSI. Ils ont déjà à faire à des environnements hybrides (Légacy, externalisation, cloud et multicloud), doivent réagir dynamiquement à la demande métiers et cherchent par conséquent, non seulement et toujours à réduire les coûts, mais aussi à réduire le time to deliver tout en sécurisant leurs données.

A lire également :

Le retour d'expérience du groupe Agrica : "Agilité, robustesse et temps réel"
Le retour d'expérience de PayBoost : "Une infra 100% virtualisée et automatisée"

5 Points forts à retenir :

1 : Du Legacy aux  environnements multicloud, le SI est par nature hybride
2 : Après avoir rationnalisé,  industrialisé, les DSI cherchent à automatiser et à orchestrer leurs environnements hybrides
3 : La DSI gère en permanence des paradoxes : entre Legacy  et Multicloud, entre ouverture  et sécurité, entre robustesse et agilité… sans parler des contraintes  réglementaires.
4 : Le machine learning permet déjà d’être plus proactif, l’IA apportera peu à peu plus de prédictivité
5 : Plus que jamais, la DSI ne doit pas s’enfermer dans des systèmes propriétaires. Interopérabilité, ouverture, évolutivité…  sont les maitres mots du SI moderne.




 

 

Dernière modification le lundi, 01 octobre 2018 17:51
Connectez-vous pour commenter