Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Plateforme Saas, en quoi ce modèle est-il la nouvelle clef du succès ?

lundi, 07 janvier 2019 21:06 , Communiqués de presse.
1152
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plateforme Saas, en quoi ce modèle est-il la nouvelle clef du succès ?

Hassan Issa, Directeur des Opérations & Associé, Limonetik

Depuis quelques années déjà, nous entendons parler de révolution économique. De même, circule sur toutes les lèvres le terme de « disruption ». Dans le brouillamini ambiant un changement profond des Business model s’est bel et bien amorcé. Mais de quoi s’agit-il ?

A l’ère du Saas, Cloud, Nuage … nous assistons à l’émergence d’une « économie de plateforme ». Zoom sur l’acteur pionnier de la nouvelle économie : l’intermédiaire de marché.

Qu’est-ce qu’une plateforme et qui se cache derrière cette organisation ?

Le modèle des plateformes, en bref

Les plateformes semblent avoir redessiné le modèle économique et réorganisé les dynamiques commerciales. En fait, en économie, on considère qu’une plateforme est un intermédiaire qui favorise les échanges qu’ils soient mercantiles comme sociaux. La plateforme se situe donc entre l’offre et la demande ; sa promesse est de faciliter la circulation.

Véritable point de liaison, la plateforme organise in fine le marché. A l’ère du numérique cet acteur central prend encore plus d’ampleur. En effet le déferlement du Web et de l’hyper connexion dans notre quotidien a accéléré le développement des plateformes en tant qu’intermédiaire. C’est ainsi que Google a annoncé le lancement de sa marketplace début 2019. Un véritable changement de paysage dans le monde du e-commerce.

Les plateformes les plus célèbres, des Licornes !

De Start-up à Scale-up il y a un saut ; certes majeur ! Mais de Scale-up à Licorne, le bond est impressionnant. Seules les Start-up dont la valorisation dépasse le milliard de dollars US remporte ce titre.

De l’Asie aux Etats-Unis, nous connaissons tous les plateformes pure players les plus en vue du XXIème siècle. En voici quelques exemples. Fondée il y a 10 ans, Uber, plateforme de mise en relation des chauffeurs et des clients était valorisée 67 milliards de dollars fin 2017. De même, Airbnb, spécialisée dans le partage de logements, était estimée mi 2017 à 29,3 milliards de dollars. WeWork, fournisseur d’espaces mutualisés de travail était en même temps valorisé à 20 milliards de dollars avec une présence dans 20 pays. De la plateforme de rencontres Meetup à FieldLens, fournisseur de services mobiles de communication pour le bâtiment ou encore Unomy, plateforme de vente intelligente et l’école de programmation Flatiron, WeWork gagne du terrain en avalant des tiers pour leur complémentarité avec ses propres activités ou leur positionnement géographique.

La marketplace : plateforme Star du e-commerce

Qu’il s’agisse de places de marché ou de plateforme collaborative dédiées au financement ou aux échanges de services, ces intermédiaires connectent entre eux les acteurs d’un marché et les consommateurs en proposant une interface technique et des services associés.

Prenons l’exemple du géant Amazon. Amazon est ce qu’on appelle une marketplace, littéralement une place de marché. Sa vitrine permet la rencontre du client et du vendeur. 

Le site Internet, plateforme de e-commerce, n’intègre pas uniquement ses propres produits ou services, quand elle en dispose, ni un vendeur unique mais plusieurs centaines ou milliers au sein d’un système unique et cohérent. La marketplace propose aux consommateurs une expérience unique et la satisfaction garantie.

Pour assurer le succès de ce schéma, il ne faut aucun maillon faible. Ainsi la marketplace interroge ses clients sur leur niveau de satisfaction sur l’ensemble du parcours d’achat ; de son entrée par une recherche sur le Net à l’étape du paiement jusqu’à la logistique de livraison et de suivi client. Le deal est de conserver un taux très élevé de contentement pour fidéliser l’acheteur et l’inciter à revenir régulièrement.

Les vendeurs ont pour rôle d’attirer un maximum de clients grâce au large choix de produits proposés par la place de marché. Le nombre de clients est aussi déterminant car il permet de capter les vendeurs. Chacun est gagnant en remplissant son rôle et la caverne aux trésors toujours fournie.

Vous l’aurez compris, dans notre nouvelle économie de réseau, la plateforme est reine !

De nouvelles valeurs émergent : excellence et confiance !

La plateforme ne fait pas que bouleverser les schémas économiques connus. Elle fait aussi naitre un nouveau rapport de force dans lequel le client est roi. L’essence même de la plateforme est d’être customer centric ! Le client a, de fait, un large choix ; il embrasse une très large concurrence tant sur la toile qu’au sein même de la marketplace. Il tire la qualité globale du service vers le haut. L’intermédiaire se doit d’être et de rester au niveau attendu ; faute de quoi le consommateur s’échappera vers de plus vertes contrées. L’excellence est donc l’un des facteurs clés de succès des places de marché et ceci sur l’ensemble de l’expérience utilisateur et quelles que soient la culture de l’acheteur, sa géographie, ses habitudes.

Pour agrémenter ce challenge, la plateforme doit acquérir une étiquette de tiers de confiance. Sa réputation est fondamentale tout comme le sentiment de sécurité qu’elle véhicule auprès de ses clients et vendeurs. Sans cela tout est perdu. Il faut afficher et prouver ses lettres de noblesses en termes de sécurité tant dans la navigation que dans le service de paiement ou dans l’assurance de la prestation logistique pour avoir voix au chapitre et entrer dans la spirale des plus grands.

 

Dans une économie qui demande de plus en plus une centralisation des offres pour répondre aux exigences de la demande, le modèle de plateforme s’est aujourd’hui imposé dans notre environnement B2B comme B2C.

Connectez-vous pour commenter