Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Guillaume Lairloup, AccorHotels Arena : l’explorateur insatiable

Écrit par  La rédaction , lundi, 11 janvier 2016 17:57 , PORTRAITS.
Guillaume Lairloup, AccorHotels Arena : l’explorateur insatiable

Ne cherchez pas Guillaume Lairloup dans un grand groupe industriel avec une informatique qui ronronne. Amateur de sports, de musiques et de cultures, le DSI de la nouvelle AccorHotels Arena (anciennement Palais Omnisports de Paris-Bercy) aime relever les défis.

Geek avant l’heure, Guillaume Lairloup multiple les centres d’intérêts. Diplômé en ingénierie documentaire et réseau, le DSI de la nouvelle Arena de Bercy a enchaîné les postes où l’informatique est utilisée pour diffuser ou conserver la connaissance : Institut français du Maroc, Musée des arts décoratifs au palais du Louvre, TV5, groupe d’information InfoPro, Mediatvcom… « Tout a commencé avec un Apple II, se souvient-il. Plus tard, au lycée, je gérais le réseau et jouais sur ordinateur. Mais c’est avant tout le côté créatif de l’informatique qui m’a toujours intéressé ».

Ayant grandi dans une famille de professeurs et d’athlètes de haut niveau, le DSI de la nouvelle Arena de Bercy s’est intéressé aux évènements sportifs et à la culture très tôt : il écoute beaucoup de musique, voyage, dévore des ouvrages de SF et fréquente les stades et les bibliothèques. « J’aime le lieu, la profusion de connaissances et l’ambiance, sans oublier que certaines bibliothèques sont simplement très belles ».

Sa carrière professionnelle débute en 1995 avec l’informatisation de la bibliothèque de l’Institut français du Maroc pendant son service militaire. Responsable du projet, il en profite pour organiser un cycle de conférences concernant l’impact d’Internet sur l’accès à l’information pour les universitaires locaux. Il enchaîne sur un vaste chantier de refonte informatique du musée des Arts décoratifs du Palais du Louvre. « C’était mon premier vrai poste, explique Guillaume Lairloup. Tout était à faire : conception du premier site web, câblage du réseau, numérisation des fonds documentaires, mise en place d’une mini-régie pour produire des contenus audiovisuels… Nous avons même organisé des expositions virtuelles en 3D ». Si le DSI de la nouvelle Arena de Bercy passe sous silence les projets plus classiques tels que l’introduction de la bureautique au musée, c’est qu’il s’intéresse davantage à l’innovation qu’à l’outil informatique. « J’aime relever des défis et découvrir de nouveaux univers. S’il faut juste entretenir un système existant, je m’ennuie ». C’est pourquoi, une fois le projet mené à bien, il part chez TV5 en 2000. Là encore, beaucoup de chantiers, dont un déménagement de la chaîne en 2006, sont l’occasion pour Guillaume Lairloup de mettre en œuvre de nouvelles solutions IT dans un monde broadcast. Trois ans plus tard, il s’intéresse à la transformation digitale du groupe média InfoPro. Objectif : mener à bien les projets de consolidation de ce groupe qui grossissait par croissance externe.

En 2012, il s’attèle à la rénovation de Bercy après un passage par le consulting et par Bolloré Média dans le cadre de la vente des chaînes TV au groupe Canal+. Vaste hantier de modernisation, le projet prévoit de nouveaux aménagements : espaces publics doublés, balcons suspendus pour augmenter la capacité d’accueil, etc. Côté informatique, la nouvelle Arena de Bercy opère une métamorphose avec l’ambition d’être l’Arena la mieux connectée de France. Au programme des messages de bienvenue personnalisés sur smartphone, le billet électronique stocké dans le téléphone, la connexion Wi-Fi pour 20 000 spectateurs qui pourront twitter et poster sur les réseaux sociaux en temps réel, participer activement aux spectacles… Pour augmenter l’expérience des spectateurs et les divertir au maximum, Bercy se met à l’heure des nouvelles technologies et c’est Guillaume Lairloup et son équipe qui portent ce projet colossal à bout de bras. « J’aime le côté page blanche, quand tout est à inventer », affirme-t-il avec un soupçon de stress dans la voix. Le DSI de la nouvelle Arena de Bercy a testé sa nouvelle organisation avec un tournoi de judo en octobre dernier et a enchaîné avec U2 en novembre.

Marie Varandat

Dernière modification le mardi, 12 janvier 2016 15:59
Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

17/10/2018 - 18/10/2018
Mobility for Business