Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

David Legeay, Babou : L’ascension rapide d’un passionné d’informatique

Écrit par  , dimanche, 02 octobre 2016 22:23 , PORTRAITS.
David Legeay, Babou : L’ascension rapide d’un passionné d’informatique DR

Grâce à sa détermination et à son goût pour les technologies comme pour les challenges, David Legeay devient DSI du discounter Babou à seulement 31 ans.

Chasséen 2009 par un recruteur pour le compte de Babou, spécialisé dans le discount habillement et bazar, David Legeay prend immédiatement conscience que « c’est du lourd ». Un challenge puisqu’il s’agit de moderniser toute l’informatique du groupe. Il a 31 ans. À cette époque, il vient de démissionner de son poste de directeur de projets chez Kartoo, une entreprise de R&D basée à Clermont-Ferrand. Notre homme s’ennuie vite, tout comme dans tous ses postes précédents. « Au bout de deux à trois ans, plutôt que de tomber dans un cycle monotone et non productif, je préfère laisser ma place. Je suis davantage un homme de “build” que de “run” », dit-il lucidement. C’est à ce moment-là que la direction générale de Babou lui propose de mettre en place un système d’information digne de ce nom, avec la casquette de DSI. En 2009, le groupe Babou s’appuyait sur 74 magasins avec un total de 600 caisses (800 aujourd’hui), dirigés par des gérants mandataires et approvisionnés par la centrale d’achats. « À cette époque, la remontée des chiff res d’aff aires des différents magasins s’eff ectuait par fax. On utilisait Excel et Access pour suivre les activités, gérer les stocks, les ventes, établir des rapports, il n’y avait pas de traçabilité… Un ensemble de processus archaïques qu’il fallait vite remplacer », se souvient David Legeay. Le jeune trentenaire relève le défi . « La direction m’a donné carte blanche au vu de mes expériences antérieures alors que je ne connaissais pas le monde du retail. Je n’ai pas peur de provoquer des changements dans les méthodes de travail », assure le DSI. Aussi, va-t-il très vite s’atteler à bâtir un système d’information avec la mise en place d’un ERP. Dans la foulée, les données des caisses seront recueillies dans des serveurs centralisés et des outils de reporting, de relation clients, de systèmes de cartes de fi délisation… seront progressivement installés. À ce jour, le groupe dispose de 450 serveurs reliés à un datacenter interne.

Cette capacité à innover, il la doit à son parcours, ses expériences passées et à son goût prononcé pour l’informatique. À 14 ans, il passait des heures à démonter son premier ordinateur pour en comprendre le fonctionnement. Cette passion ne le quittera jamais. C’est ainsi que ce Rennais d’origine part faire des études à Lyon pour devenir analyste programmeur. Il fera son premier stage à Rennes chez Sitagri, un spécialiste dans les cotations des matières premières agricoles qui lui proposera de rester. Trois ans plus tard, David postule pour un poste de responsable groupe d’intranet chez Roullier, basé à Saint-Malo. Pour parfaire ses compétences, il part décrocher un diplôme d’ingénieur à Nantes. Ne tenant pas en place, David ne tarde pas à accepter un job à Shanghaï pour le compte d’un importateur chinois de pierres précieuses. Sa mission : coordonner et sécuriser l’ensemble des SI de diff érentes entités sur le territoire chinois. « C’était un défi , d’autant que je ne parlais pas la langue et très mal l’anglais, mais l’attrait d’exercer à l’étranger était très fort ! », se souvient-il. Un an plus tard, retour en France pour des raisons familiales. Il se remet en quête d’un emploi qu’il trouvera à Clermont-Ferrand chez Kartoo. Un passage de deux ans qui lui permettra d’ajouter à ses compétences techniques celles de commercial. « C’est là que j’ai appris à être davantage à l’écoute des clients, de leurs besoins, une dimension qui me permet chez Babou de répondre aux réelles attentes des utilisateurs, de les sensibiliser aux nouvelles méthodes de travail et surtout d’aller régulièrement à leur rencontre. » Pour lui, les outils doivent être simples, ergonomiques, adaptés aux métiers de l’entreprise. Aujourd’hui, avec son équipe, il peut être fi er d’avoir contribué à moderniser de fond en comble le groupe Babou. Après bientôt sept ans, il semble s’être stabilisé tant il a de projets à mener « Mais bon… si la NASA m’appelle, pourquoi pas », dit-il dans un grand éclat de rire. 

Martine Triquet-Guillaume

 

DAVID  LEGEAY :

• 2001 : Chef de projet, Sitagri

• 2004 : Responsable groupe de l’intranet, Groupe Roullier

• 2006 : Diplôme de management en informatique, systèmes d’information à l’École d’ingénieurs de Nantes

• 2006 : Responsable informatique, Emoo à Shanghaï

• 2007 : Directeur projet, Kartoo

• DEPUIS 2009 : DSI, Groupe Babou

Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

Aucun événement