Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Dell taille son stockage et ses serveurs pour l’IA

Écrit par  Jacques Cheminat , vendredi, 04 mai 2018 08:53 , SERVEURS.
Dell taille son stockage et ses serveurs pour l’IA Jacques Cheminat

A l’occasion de son évènement mondial, Dell Technologies ne pouvait pas rester insensible à l’IA. La firme a présenté des offres de stockage et serveurs dynamisées avec la technologie NVMe.  

Ce n’est pas la première fois à Las Vegas et pourtant il s’agit bien d’une première pour l’évènement Dell Technologies World. La référence à EMC a disparu comme pour bien souligner que l’acquisition du spécialiste du stockage est du passé. S’il existe des rumeurs sur l’organisation de la société, le maître des cérémonies, Michael Dell est resté mutique en évoquant seulement les différentes entrées en bourse de ses participations, Pivotal, Docusign et Zscaler. Un moyen pour être en ligne avec son plan de désendettement.

Michael Dell croit en une IA verticale et sans trop de régulation

Evacué ces questions financières, le patron Texan parle de ses sujets favoris, la technologie. Pour lui, « aujourd’hui, la stratégie technologique est une stratégie business pour les entreprises » et d’ajouter, « tout part de la data pour ensuite créer du logiciel, du hardware, avec au final un bénéfice pour le client ».

Si tout le monde se gargarise sur l’intelligence artificielle, Michael Dell remet les pendules à l’heure, « il y a quelques années sur Internet, il fallait des responsables Internet au sein des entreprises, aujourd’hui on ne se pose même plus la question. L’IA et le cloud suivront la même voie ». Il rappelle que l’IA est intéressante à condition de faire du business avec et croit beaucoup dans une « approche verticale de l’IA ». Il est par contre plus mesuré sur une quelconque régulation, « nous sommes des entreprises responsables pour savoir ce qui est bon ou non sur l’IA. Les gouvernements auront leur rôle à jouer », mais complète sa réponse de manière sarcastique, « on ne s’est pas posé la question pour le feu, cette technologie a ses bons et ses mauvais côtés ».

Des baies PowerMax et serveurs PowerEdge gonflés au NVMe

Qui dit IA, dit aussi des ressources informatiques ad hoc, et Dell Technologies croit beaucoup dans la technologie NVMe pour apporter les performances requises. Cette spécification qui permet aux périphériques de stockage Flash d’utiliser les pleines capacités du bus PCI Express. Concrètement sur la partie produit cela se traduit dans l’activité stockage par la présentation de PowerMax, une baie de stockage complètement NVMe avec une ouverture vers le SCM (Storage Class Memory) future de la mémoire. PowerMax se décline en deux familles, 2000 et 8000, la première comprend une capacité d’1 Po contre 4 Po pour la seconde. En matière d’IOPS, les 2000 affichent un traitement de 1,7 millions d’IOPS et jusqu’à 10 millions d’IOPS (à la sortie du cache) pour les 8000. Les deux peuvent compter sur la déduplication et la compression en ligne (avec une réduction de 5 :1), ainsi qu’un OS intégrant un moteur de machine learning pour de l’analyse prédictive afin de déterminer la bonne place des données. Les PowerMax remplcae la gamme des VMax d’EMC en fin de vie et seront commercialisées à partir du 7 mai.

Sur la partie serveur, les workload d’intelligence artificielle se tourneront vers les PowerEdge R 840 et R 940 xa (pour extreme acceleration). Ce dernier est le plus puissant en version 3U et 4 sockets, avec la capacité d’intégrer jusqu’à 4 GPU ou 8 FPGA (Field-Programmable Gate Array). De son côté, la version R 840 est en 2U pour 4 sockets supportant 2 GPU ou FPGA. Ces deux serveurs peuvent embarquer jusqu’à 24 SSD NVMe pour répondre aux exigences de l’intelligence artificielle ou des applications analytiques. Dell n’oublie pas les systèmes hyperconvergés en mettant à jour son offre VxRail en intégrant du NVMe, plus de mémoire et plus d’accélération graphique. VxRack hérite des serveurs PowerEdge 14G, ainsi que le support du VMware Cloud Foundation, une pile logicielle intégrée pour le déploiement et la gestion de cloud privés, publics et hybrides.

Connectez-vous pour commenter