Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Les PC les plus innovants de l’IFA 2018

Écrit par  Laurent Delattre , lundi, 03 septembre 2018 17:26 , POSTE DE TRAVAIL.
Crédit photo : Lenovo Crédit photo : Lenovo

En quelques années, l’IFA s’est imposé comme le plus grand salon électronique européen. Un événement devenu incontournable pour les constructeurs qui y présentent chaque année leurs innovations et leurs nouvelles gammes PC. Le cru 2018 est des plus intéressants.

Croire que le marché du PC est un long fleuve tranquille serait une erreur. Portés par un surprenant regain des ventes, le marché ayant connu au second semestre une croissance qu’il n’avait plus rencontrée depuis 2012, les constructeurs sont arrivés à l’IFA 2018 avec pléthore d’annonces et de trouvailles technologiques qui continuent, année après année, de redéfinir le visage du poste de travail.
Nous avons sélectionné les nouveautés les plus intéressantes à nos yeux, celles dont les innovations contribuent activement à satisfaire des besoins clés pour l’entreprise et permettent la mise en pratique de scénarios jusqu’ici difficilement envisageables.

La course à la légèreté…

Dans un monde du travail où les collaborateurs se doivent d’être de plus en plus mobiles, les constructeurs se livrent depuis la sortie de Windows 10 et des deux dernières générations d’Intel Core à une course à la finesse et à la légèreté.
Et le gagnant de l’IFA 2018 n’est autre qu’Acer dont le nouveau Swift 5 est le premier PC 15,6 pouces pesé sous la barre des 1 Kg. Alors que la plupart des 15 pouces du marché tournent plutôt aux alentours des 2 Kg et que les entreprises se rabattent vers du 14 pouces pour rester aux alentours des 1,5 Kg, le Swift 5 n’affiche que 990 grammes sur la balance pour un PC de 15,9 mm d’épaisseur et proposant 10 heures d’autonomie. Il est animé par les nouveaux processeurs mobiles « Whiskey Lake » d’Intel, les quadri-cœurs Core i7-8565U et Core i5-8265U également révélés lors de l’IFA’18. Avec un poids aussi aérien, le format 15 pouces entre désormais dans l’univers de l’ultra-mobilité et satisfait à des scénarios mêlant grand écran et légèreté.

… et à la puissance mobile

Développeurs, graphistes, data scientists ont besoin d’une puissance très supérieure à la majorité des utilisateurs en entreprise. Désormais, l’ultra-performance n’est plus incompatible avec l’ultra-mobilité. Lenovo a introduit son nouveau ThinkPad X1 « Extreme » qui porte bien son nom et embarque un écran 15 pouces 4K HDR, 64 Go de RAM, un processeur Intel Core i9 (à six cœurs, disponible en octobre), un GPU NVidia GeForce GTX 1050 Ti Max-Q, un double stockage SSD, 3 ports USB 3.1 et 2 ports Thunderbolt dans un PC de 17,8 mm d’épaisseur et de 1,7 Kg sur la balance. La batterie pourrait atteindre les 15 heures d’autonomie mais probablement sans exploiter le GPU.

 Le défi de l’autonomie

C’est une évidence, certains scénarios d’entreprise ont besoin d’autonomie. Ce qui implique à la fois d’être toujours connecté et de pouvoir travailler loin d’une prise électrique durant au moins une journée voire plus. Un objectif pour l’instant difficilement accessible aux processeurs Intel. Ce qui a amené Microsoft à lancer récemment sa vision « Always Connected PC » en s’appuyant sur des processeurs ARM (même si le concept est aussi décliné avec des technologies Intel). Lenovo a ainsi présenté son PC sous « Windows on ARM », le Yoga C630 WOS, affichant une autonomie de 25 heures ! Basé sur un processeur Qualcomm Snapdragon 850, la machine peut exécuter les applications Windows x86 32 bits (mais pas encore les versions 64 bits) avec une vitesse satisfaisante. Fanless (sans ventilation active), elle mesure 12,5 mm d’épaisseur, pèse 1,2 Kg et offre un écran 13,3 pouces et une connectictivité LTE jusqu’à 1,2 Gbps (en plus du Wifi AC et du Bluetooth 5). Un modèle qui mérite d’être évalué par les entreprises, malgré le manque de maturité du concept « Windows on ARM » et l’émulation x86 poussive (en attendant les futurs Snapdragon 1000 pensés pour ces machines).

De nouvelles interactions

Réinventer le PC, c’est aussi en enrichir les interactions. Si tous les modèles présentés au salon sont déclinés en version tactile ou non tactile, certains constructeurs essayent d’aller plus loin quitte à bouleverser les habitudes.

C’est notamment vrai d’Asus qui décline désormais son très innovant ScreenPad sur un Zenbook Pro 14 (UX480) à l’esthétique très réussie.  L’idée est de remplacer le trackpad par un écran tactile qui non seulement accepte les gestuelles classiques (pour jouer son rôle de pad) mais surtout affiche, un peu à la manière de la TouchBar des Apple MacBook Pro, des raccourcis en fonction de l’application active. Mieux encore, l’écran peut afficher des mini applications comme une horloge, une calculatrice, un agenda, la météo, etc. Servi par un SDK Asus, ce ScreenPad peut être programmé pour servir des scénarios spécifiques.

Lenovo a de son côté présenté le convertible Yoga Book C930, qui remplace le classique clavier par un second écran en technologie « e-ink ». Cet écran peut afficher un clavier tactile, mais aussi se comporter comme une liseuse avec son extrême lisibilité en plein soleil par exemple, ou comme un canevas sur lequel on peut annoter, signer, tracer…

Dernière modification le lundi, 03 septembre 2018 17:38
Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

24/09/2018 - 26/09/2018
Salons Solutions
24/09/2018 - 28/09/2018
La Mêlée Numérique
06/10/2018 - 07/10/2018
Smart City + Smart Grid
10/10/2018 - 11/10/2018
Convention USF
10/10/2018 - 13/10/2018
Assises de la sécurité
17/10/2018 - 18/10/2018
Mobility for Business