Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
BUSINESS

Grand soulagement pour Mitel dans le dossier du rachat des communications unifiées de Toshiba en Amérique du Nord. Le groupe canadien vient de confirmer la finalisation de cette opération deux mois après la signature d’un protocole d’accord, sans pour autant en dévoiler le montant. La transaction recouvre notamment la plateforme de communication hybride Strata CIX et les solutions IPedge et VIPedge, une version cloud de la précédente.

Si cela est aussi important pour Mitel, c’est que le spécialiste des solutions de communication à destination des entreprises cherche depuis 2014 de la croissance externe sans parvenir à ses fins, en essuyant deux échecs consécutifs. Mais cette fois c’est l’équivalent de 4 % du marché canadien et 3 % du marché des États-Unis qui tombe dans son escarcelle. Au total, ces deux marchés réunis sont estimés à 12 Md$. À noter que le groupe canadien a promis de continuer à assurer le suivi des produits et des services de Toshiba. Il va recruter certains des employés de ce dernier en R&D, en maintenance et en vente.

Cognos et Clarity 7 passent chez Certent

mercredi, 05 juillet 2017 22:46

Big Blue vient de signer un accord définitif pour la vente de ses logiciels Cognos Disclosure Management, on Cloud et on premise, Cognos Financial Statement Reporting et Clarity 7 au groupe Certent. Aucun montant n’a été rendu public pour cette opération. Selon la direction de Certent, cette acquisition va lui permettre de répondre à plusieurs objectifs stratégiques : continuer son chemin vers le leadership mondial des solutions de reporting financier et de mise en conformité, élargir sa suite de produits et renforcer son assise internationale.

Ces logiciels ont d’ores et déjà fait leurs preuves en fournissant aux entreprises une collecte automatisée des données de reporting et d’analyse, un suivi des rapports financiers réglementaires, lui aussi automatisé, et une aide dans la mise en conformité avec les grandes règles internationales et européennes. IBM continuera à vendre ces logiciels en tant que revendeur et partenaire de Certent.

HPE investit dans Platform9

mardi, 04 juillet 2017 19:02

Nouveau coup de maître pour Platform9, une jeune pousse californienne spécialiste du DevOps. Cette société fondée en 2013 par un ancien de VMware vient de lever 22 M$, pour atteindre une somme levée totale de 36,5 M$ depuis sa création. Parmi les nouveaux investisseurs figurent Redpoint Ventures, Menlo Ventures, Canvas Ventures et surtout HPE. Si cette dernière n’a pas rendu public le montant de son investissement, elle est certainement celle qui tire réellement son épingle du jeu dans cette opération.

Selon certains analystes, ce mouvement donne à HPE la possibilité de surveiller l’activité de Platform9 et éventuellement de procéder à un rachat, d’autant que les chiffres sont prometteurs : la jeune pousse a vu son chiffre d'affaires progresser de 300 % et sa base clients de 360 % en 2016 par rapport à 2015. D’ailleurs, personne ne s’y trompe puisque Google, Microsoft et Amazon ont déjà passé des accords avec cette société ayant développé des solutions SaaS d’administration et de déploiement d’OpenStack et de Kubernetes. De quoi intéresser sérieusement HPE qui a déjà opéré quatre rachats depuis début 2017.

Lancement du plus grand incubateur du monde

samedi, 01 juillet 2017 01:13

La Station F, l'incubateur de start-up soutenu par Xavier Niel, a officiellement ouvert ses portes le 29 juin. Située dans le XIIIe arrondissement de Paris, cette ancienne halle de 34 000m² est destinée à accueillir un millier de jeunes pousses. Entièrement financé par la fortune personnelle du fondateur d'Iliad (pour un montant de 250 M€), ce lieu unique au monde a été conçu pour encourager l'innovation, sans réel objectif de rentabilité.

Plus de 3 000 postes de travail, des lieux de réunion, un auditorium de 370 places, des espaces de restauration (cuisines, bars et restaurant) sont ainsi désormais à disposition des jeunes entrepreneurs. Un fablab et un bureau de l'INPI devraient bientôt intégrer cet écosystème. Le tout est chapeauté par de prestigieux partenaires de Station F tels que Facebook ou Microsoft. Le coût de fonctionnement annuel est estimé à 8 M€.

Accenture rachète Intrepid

samedi, 01 juillet 2017 01:04

Moins d’un mois après le rachat de LabAnswer, société de conseil informatique à destination des laboratoires scientifiques, le géant mondial du conseil s'offre cette fois Intrepid, une entreprise spécialisée dans le design d’applications mobiles. Aucun montant n’a été rendu public pour cette opération.

Cette acquisition répond à la nouvelle politique d’Accenture qui souhaite renforcer ses compétences dans le domaine des solutions mobiles, considéré comme la pierre angulaire de la transformation du business digital. En intégrant 150 employés d’Intrepid à sa branche dédiée à la mobilité, au marketing numérique et à l’analytique, le spécialiste du conseil entend donc proposer des expériences utilisateur sur mobile de haut niveau.

Microsoft acquiert officiellement Cloudyn

samedi, 01 juillet 2017 00:53

Microsoft confirme le rachat de Cloudyn, la jeune pousse israélienne. Si aucun montant n’a été rendu public par les deux parties, la presse israélienne évoquait un prix compris entre 50 M€ et 70 M€ en avril, quand la rumeur de cette opération s’était répandue.

La société Cloudyn propose une plateforme SaaS visant à aider les entreprises à optimiser leurs investissements dans le cloud. Pour y parvenir, elle leur permet de contrôler leur consommation de cloud, de surveiller et d’analyser les actifs stockés et de prévoir les besoins futurs. Un service et une vision dont la firme de Redmond considère qu’ils correspondent parfaitement à sa volonté d’offrir un cloud globalisé, sûr et intelligent à ses clients. Initialement développée autour du cloud public d’AWS, cette solution fonctionne aussi sur Microsoft Azure et Google Platform.

Antonio Neri nommé président de HPE

vendredi, 23 juin 2017 17:53

Un an après les départs de Martin Fink, directeur de HP Labs, de Bill Hilf, responsable du cloud et de Manish Goel, responsable du stockage, c’est cette fois au plus haut niveau de l’entité née de la scission du groupe historique que les mouvements sont annoncés. La présidence, laissée vacante par Meg Whitman, a été confiée à Antonio Neri.

La direction de l’activité Enterprise qu’il assurait précédemment va passer sous le contrôle de Chris Hsu, nommé vice-président exécutif, general manager de HPE Software et chief operating officer de HPE. Cette déconcentration des pouvoirs pourrait s’expliquer par les immenses défis auxquels va faire face l’équipe dirigeante. Elle a en effet pour mission de redresser et de rationaliser l’entreprise avec la croissance et la rentabilité dans le viseur.

Le groupe a publié pour son exercice fiscal 2017 un chiffre d’affaires net de 9,3 Md$ et une marge opérationnelle de 34 %. Sur le seul dernier trimestre, le chiffre d’affaires atteint 10,9 Md$, en hausse de 3 %. Le bénéfice net s’élève à 3,2 Md$, en progression de 15 %.

Ces bons chiffres sont fortement tirés vers le haut par les activités cloud dont la mise en avant a constitué un important virage stratégique pour Oracle. Sur un an, elles affichent une croissance impressionnante de 58 % et ont généré 4,6 Md$ de CA pour 1,4 Md$ de bénéfice. Le SaaS (Software as a Service) progresse ainsi de 67 % pour 964 M$ de CA, tandis que l’IaaS (Infrastructure as a Software) a fait un bond de 40 % pour atteindre 397 M$.

Apple, Samsung, Google, Microsoft et IBM, voici le classement des plus gros vendeurs IT du monde établi par le cabinet spécialisé Gartner. Dans le détail, la marque à la pomme a généré en 2016 un CA de 218,1 Md$, contre 235 Md$ l’année précédente. Loin derrière, Samsung Vendor Group, seul groupe non américain de ce top 5, accroche 139,1 Md$ de CA contre 142 Md$ en 2015. Google, Microsoft et IBM atteignent, eux, des chiffres d’affaires respectifs de 90,1 Md$, 85,7 Md$ et 77,8 Md$. À noter que la firme de Mountain View est la seule à ne pas être en recul sur un an.

Si ce classement ne contient pas de surprise, les choses pourraient bouger dans les années à venir. Selon Gartner, les habitudes des consommateurs sont vouées à évoluer, plaçant le cloud au centre des initiatives. Les appareils (smartphones et ordinateurs) sont, eux, relégués à un rôle de vecteur. Par ailleurs, ce top 5 très axé B2C pourrait être secoué par l’arrivée d’un acteur majeur en B2B où des espaces existent. Une place que pourrait prendre AWS avec ses services cloud aux entreprises.

Dassault Systèmes s'empare d'Outscale

mercredi, 21 juin 2017 22:57

Dassault Systèmes vient de prendre le contrôle de 85 % du capital d’Outscale, spécialiste français du cloud public. Le montant de la transaction n’a pas été révélé. Toutefois, Dassault Systèmes n’a pas caché l’ambition de cette opération. Après plusieurs échecs et projets avortés ayant retardé son arrivée sur le secteur, le groupe entend renforcer sa stratégie d’innovation technologique et de développement commercial à l’international.

Cela devrait être possible, selon la direction de Dassault Systèmes, grâce à l’approche unique du cloud souverain basé sur la protection des données. L’ambition d’Outscale a aussi su séduire : ce dernier vient d’annoncer un prix par gigaoctet divisé par 8 et le lancement d’une offre d’instances MapR à la demande. Les relations entre les deux protagonistes ne sont en même temps pas nouvelles : le géant français avait injecté 16 M€ lors de la création d’Outscale en 2011.

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

23/01/2018 - 24/01/2018
Forum International de la Cybersécurité
24/01/2018 - 24/01/2018
Université des DPO
07/02/2018 - 08/02/2018
AP Connect