Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Quand l’IA manque d’intelligence… humaine!

Écrit par  IT Social , mardi, 31 juillet 2018 13:41 , LOGICIELS.
Quand l’IA manque d’intelligence… humaine! Credit photo : Alexander Limbach - Adobe Stock

Quand l’IA manque d’intelligence…

Selon Deloitte, l’IA peut se révéler contre-productive parce que son intelligence bien trop artificielle manque d’attentions humaines…

Les progrès réalisés ces dernières années en matière de Deep Learning, en matière de réseaux de neurones convolutionnels, ont fait faire un bon considérable à ce que l’on appelle communément « l’intelligence artificielle ». Les machines sont notamment devenues assez performantes à comprendre la voix et interpréter le contenu d’images, à trouver des corrélations pertinentes sur des grands volumes de données, ou même à conduire des véhicules.

Mais il leur manque encore une véritable compréhension de l’humain. L’intelligence artificielle émotionnelle n’en est encore qu’à ses balbutiements. Certes, des progrès notables ont été concrétisés dans la détection des émotions humaines (à l’instar de startups comme Datakalab). Mais l’IA est encore loin de comprendre les émotions humaines et d’adapter son comportement en fonction. Les humains continueront d’entretenir des relations difficiles avec elle sans intégration de cette dimension émotionnelle. Et si les DSI veulent que leurs projets IA actuels réussissent, elles doivent impérativement intégrer des principes de conception centrés sur l’humain.

Des principes que IT Social détaille « ici » à partir d’une étude Deloitte.

Dernière modification le mardi, 31 juillet 2018 15:42
Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

10/09/2018 - 12/09/2018
Paris Retail Week