Anaplan a bouclé un tour de table de 100 M$ mené par DFJ Growth, réunissant Brookside Capital, Coatue Management, Sands Capital Management et Workday. Depuis sa création en 2006, la société californienne a levé au total 150 M$.

Spécialisée dans la modélisation et la planification stratégique, comme la mesure d’impact ou les modèles économiques dans le cloud, Anaplan entend bien devenir la plate-forme leader de ce secteur, de la même façon que Salesforce a pu le faire avec la gestion de la relation client.

Alors que la firme comptait 35 collaborateurs en 2012, Anaplan en emploie aujourd’hui 200 et compte encore étoffer ses équipes afin d’accélérer son développement. La société s’est implantée en Russie, aux Pays-Bas et en France l’année dernière.
Ce nouveau financement de 100 M$ servira à booster la croissance de l’entreprise tout en lui permettant d’être attractive en termes de nouveaux partenariats dans l’industrie.