Eco

Apple devient le numéro deux de l’informatique

Par La rédaction, publié le 21 avril 2011

Le constructeur de l’iPhone et des Mac enregistre un chiffre d’affaires record qui le place pour la première fois devant IBM.

Apple crève encore le plafond. Pour le deuxième trimestre de son exercice fiscal 2011, le constructeur enregistre un chiffre d’affaires de 24,7 milliards de dollars, soit une progression de 83 % par rapport à l’année dernière, et un bénéfice lui-aussi record de 5,99 milliards de dollars, soit 95 % de mieux d’une année sur l’autre.

Autre bonne nouvelle, le succès du constructeur s’inscrit dans la durée. Ces chiffres sont en effet relativement similaires à ceux du précédent trimestre. Apple avait alors enregistré 26,7 milliards de chiffre d’affaires et 6 milliards de bénéfices. Or, le dernier trimestre couvrant les fêtes de fin d’année, on aurait imaginé que ces bons scores étaient biaisés par la nature de la période. Le dernier bilan montre qu’il n’en est rien. Et Peter Oppenheimer, le directeur financier d’Apple, table sur la continuité : il attend un chiffre d’affaires de 23 milliards à l’issue du prochain trimestre.

Derrière HP, mais devant IBM

Pour situer Apple sur son marché, les derniers chiffres d’affaires trimestriels publiés par la concurrence sont de 32,2 milliards de dollars pour HP, 24,6 milliards pour IBM, 19,95 milliards pour Microsoft (trimestre précédent), 15,7 milliards pour Dell et 12,9 milliards pour Intel. Ainsi, en détrônant pour la première fois IBM, Apple devient le numéro deux de l’informatique… sur un trimestre. Mais la tendance devrait se confirmer sur l’année.

En termes de bénéfices, Apple se situe devant les 2,9 milliards de dollars d’IBM et les 2,6 milliards de HP. En revanche, il reste derrière les 6,63 milliards de Microsoft mais avec une capitalisation boursière largement supérieure.

L’iPhone est la locomotive des 24,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires qu’Apple vient d’enregistrer sur son second trimestre fiscal 2011. Avec 18,6 millions d’unités vendues, soit 113% de mieux que l’année dernière, le smartphone génère la moitié des revenus d’Apple. C’est-à-dire 2,5 fois les revenus générés par les Mac et 4 fois ceux générés par l’iPad.

Il s’est même vendu plus d’iPhone ce trimestre que le précédent, grâce à l’arrivée de l’appareil  au catalogue de nouveaux opérateurs, dont Verizon aux USA. Il reste néanmoins difficile de connaître les parts de marché de l’iPhone face à ses concurrents.

iPad
Un moteur, l’iPhone OS…

Apple a vendu 4,7 millions d’iPad sur le premier trimestre 2011. Cela porte le nombre de ces tablettes en circulation à 19 millions d’unités. Un chiffre qui va bien au-delà des prévisions initiales : au lancement de la machine, il y a exactement un an, les analystes de JP Morgan et de Susquehanna Financial estimaient qu’Apple ne parviendrait à vendre que 4,8 millions d’unités au bout de 12 mois, soit 4 fois moins que la réalité.

Les ventes de ce trimestre sont toutefois inférieures aux 7,3 millions d’iPad écoulés trois mois plus tôt. Cette baisse est néanmoins à relativiser : le tout nouvel iPad 2 n’est pas spécialement comptabilisé dans le dernier bilan, puisque le second trimestre d’Apple s’arrête juste après le lancement de la nouvelle tablette à l’international. On peut dès lors estimer que la machine a connu un ralentissement de ses ventes à cause de l’attente suscitée par l’arrivée imminente du modèle suivant.

Il s’est vendu au trimestre dernier 3,76 millions  de Mac, dont 2,9 millions de portables. Selon le dernier bilan publié par Apple, ce sont 820.000 machines en plus par rapport à l’année dernière. C’est aussi une baisse par rapport au précédent trimestre, où Apple avait réussi à écouler 4,13 millions de Mac. Le dernier trimestre a été marqué par une mise à jour de la gamme MacBook Pro, sans doute moins spectaculaire que l’arrivée de MacBook Air entièrement repensés au trimestre précédent.

Au palmarès des PC les plus vendus au monde lors du premier trimestre 2011, le Mac arrive en sixième position. HP a vendu 14,8 millions d’unités, Acer 10,9 millions, Dell presque 10 millions, Lenovo 8,1 millions et Toshiba 4,8 millions. Il n’empêche, le Mac tire particulièrement bien son épingle du jeu, puisque ses ventes ont progressé de 28% en un an, contre une chute de 1,1% pour l’ensemble du marché, selon Gartner.

Dans l'actualité