Batimation réunissait du 22 au 25 mars à Dubaï plus de 180 professionnels de l’IT pour évoquer le futur des technologies réseaux et télécoms.

Comme le rappelle Jean-Luc Hennes son président, Batimation, qui a été créé en 1988 n’est pas un syndicat ou une fédération mais simplement une association d’entrepreneurs qui ont décidé, à l’origine, de se fédérer autour de la promotion des technologies de câblage au sein du bâtiment. Batimation n’accueille pas d’opérateur télécoms mais appartient incontestablement à cette famille des télécoms notamment avec l’arrivée de la 5G, l’essor de l’IOT, la voiture connectée. Ces évolutions constituent une formidable opportunité pour Batimation de promouvoir de nouvelles technologies, de nouvelles solutions au sein du bâtiment puisqu’à terme ce dernier va se transformer en un écosystème complet dans lequel l’ensemble des membres de l’association ont un rôle à jouer. Car ce qui fait la particularité voire l’originalité de Batimation, c’est que s’y trouvent réuni à la fois des constructeurs, des intégrateurs, des consultants/bureaux d’études et des entreprises utilisatrices réunis autour d’un distributeur à valeur ajoutée Alliance-Com.

Durant le week-end, présentations et tables-rondes se sont succédées pour retenir l’attention des congressistes. Jean-Denis Garo de Mitel est revenu sur l’un des maux de l’entreprise moderne au travers d’une présentation intitulée « La fragmentation du et au travail ». Il décrit comment l’immédiateté a pris le pouvoir au travail, le bureau est devenu « une usine à fabriquer de l’interruption » et ce alors que l’open space est devenu la norme. Dans ce contexte la réponse ne peut-être que technologique avec notamment la prise en compte du mobile comme outil de travail privilégié. Comme le résume joliment Jean-Denis Garo « Le travail c’est ce que vous faites, pas l’endroit où vous allez ! »

Dans une seconde présentation, François Familiari et Philippe Tessier de Poly (le nouveau nom de la so-ciété issue du rapprochement de Plantronics et Polycom) sont venus présenter les dernières tendances en matière d’aménagement de l’espace de travail et de lutte contre le bruit. François Familiari et Phillippe Tessier ont permis à l’assistance de découvrir le concept des 4C, de biophilie et d’Habitat Soundscaping. Les environnements de travail bruyants en open space ne sont pas une fatalité et des solutions efficaces sont disponibles.

IT For Business animait une table ronde sur le thème du « bâtiment intelligent à l’aune de la 5G, de l’IoT et de l’IA » qui réunissait Jean- Luc Hennes de Nexans, Mickaël Merour de Schneider Electric et Frédéric Archimbaud de Mitel. Cet échange donna l’occasion à Jean- Luc Hennes de revenir sur l’idée reçue de la disparition du câblage avec la montée en puissance des technologies sans-fil. Les participants furent unanimes sur le sujet, avec la technologie PoE, l’arrivée de l’IOT, la multiplication des points d’accès wifi voire l’éclairage Led, le courant faible revient en force ! La 5G ne changera pas la donne. Au contraire, puisque l’on sait d’ores et déjà que les signaux radio 5G pénètreront encore moins bien à l’intérieur des bâtiments que ceux de la 4G.


Dans le domaine du bâtiment intelligent, après des années de concept, Mickaël Merour de Schneider Electric constatait que les technologies étaient bien présentes et correspondaient aux attentes du marché avec une volonté des entreprises d’optimiser l’usage de leur parc immobilier. Frédéric Archimbaud soulignait également qu’avec la démocratisation de l’IA des acteurs comme Mitel étaient en capacité de traiter intelligemment cette masse d’information pour mettre en œuvre par exemple des scénarios automatisés d’alertes vocales en fonction de l’évolution de l’environnement de travail.

Enfin l’ensemble des participants reconnaissait que la croissance du volume de données et de leur nature doivent permettre à l’écosystème de proposer de nouveaux services aux utilisateurs finaux (entreprises, Facilities manager,..) afin qu’ils puissent se concentrer sur leur cœur de métier.

Pour approfondir la réflexion autour du positionnement de Batimation nous avons posés quelques questions à Jean-Luc Hennes, président de Batimation et directeur commercial  chez  Nexans, Patrick Martin président du distributeur Alliance-Com et Christophe Chamy Directeur général de la filiale française de Mitel.

Nous vous proposons de découvrir leurs réponses ci-dessous :

Interview de Jean-Luc Hennes, Président de Batimation

Interview de Patrick Martin, Président Alliance-Com

Interview Christophe Chamy, Mitel France