Nominations

Bull : Philippe Vannier succède à Didier Lamouche

Par La rédaction, publié le 11 mai 2010

Le président de Crescendo Industries, principal actionnaire du groupe d’informatique, succède à Didier Lamouche en tant que PDG.

C’est bien Philippe Vannier, 50 ans, qui succède à Didier Lamouche comme PDG du groupe français d’informatique Bull. Un conseil d’administration s’est tenu lundi en fin d’après-midi, qui a entériné cette décision. Pour mémoire, Didier Lamouche avait annoncé sa démission le 29 avril (La Tribune des 29 et 30 avril), après cinq ans passés à la tête de Bull.

Le dirigeant avait jugé sa mission « achevée » au sein du groupe. Mais, selon des sources internes à Bull, le départ de Didier Lamouche résulterait d’un désaccord stratégique avec le principal actionnaire du groupe, à savoir la société d’investissement Crescendo Industries, qui possède 20 % du capital et est présidée par… Philippe Vannier, par ailleurs patron d’Amesys, une entreprise rachetée par Bull fin 2009.

Au sujet de la stratégie, précisément, Philippe Vannier a assuré lundi, lors du conseil d’administration, qu’il poursuivrait le repositionnement de Bull sur les services. « Mais il ne faut pas non plus négliger nos produits à très forte valeur ajoutée, comme les supercalculateurs. Nous serons vigilents », prévient un salarié.

Le nouveau PDG du groupe entend également organiser « assez rapidement », en tout cas avant l’assemblée générale (AG) du 16 juin, des réunions concernant les préoccupations sociales des salariés, comme le maintien d’un représentant du comité d’entreprise au sein du conseil d’administration. « L’environnement social chez Amesys n’est pas aussi bon que chez Bull », s’inquiète un autre collaborateur du groupe. Quant à Didier Lamouche, qui a présidé le conseil de lundi, il demeure administrateur de Bull jusqu’au 16 juin, date de l’AG.

Dans l'actualité