Le nom du repreneur de la filiale informatique d’Areva devrait être connu ce 13 septembre à l’occasion d’un Comité central d’entreprise extraordinaire. Plus que jamais Capgemini tient la corde. Sur son site, la CGT d’Euriware indique que l’intersyndicale a été reçue par Bernard Cazeneuve vendredi dernier. Avant elle, le ministre délégué au Budget avait reçu Luc Oursel, président du directoire d’Areva, et un représentant de… Capgemini. Selon les propos du ministre rapportés par la CGT, « Capgemini a présenté un vrai projet industriel. Il vaut mieux un repreneur qui maintienne voire augmente l’activité que le propriétaire actuel qui laissera couler l’entreprise à petit feu. »