Le dernier rapport HPE Aruba pointe une certaine lassitude des utilisateurs quant aux bonnes pratiques en matière de cybersécurité. Et si les employés européens se montrent peu disciplinés, les français se révèlent pires encore…

La dernière étude HPE Aruba ne se révèle guère optimiste face aux comportements des employés européens en matière de cybersécurité. Basé sur les réponses de 2.650 employés européens, le rapport constate que 55% avouent ne pas porter un intérêt régulier à la sécurité en ligne, contrairement à leurs collègues américains bien plus concernés en la matière. Pire encore, 26% considèrent que la cybersécurité ne les concerne pas !

Étrangement, et de façon assez contradictoire, les Européens sont 42% à comprendre les implications légales d’une brèche de sécurité alors que les Américains (36%) et les Asiatiques (27%) paraissent bien moins concernés par le sujet. Mais quand on parle d’Européens, il faut ici faire exception des Français. En effet, seuls 20% d’entre eux ont conscience des implications juridiques des violations de données (contre 50% pour nos voisins anglais).

IT Social revient en détail sur les résultats de cette étude qui rappelle, une fois encore, que le principal risque de sécurité réside toujours entre le clavier et l’écran…

Source :
IT Social – Les employés français mauvais élèves européens de la cybersécurité