La dernière édition du panorama des défaillances d’entreprises réalisé par Altares révèle qu’au premier trimestre 2014, les faillites d’entreprises ont augmenté de 3,4 % par rapport au trimestre précédent. Une situation peu souriante aux acteurs IT.
En dépit du regain de santé du commerce inter-entreprise (-2,8 % de cessations de paiement), le commerce d’équipements informatiques, périphériques et de logiciels accuse ainsi une hausse des faillites de 19 % en ce début d’année, soit une cessation d’activité pour une trentaine de structures professionnelles.
Sans surprise, les services informatiques et l’édition de logiciels sont également largement impactés par ce manque de dynamisme. Le nombre de redressements ou liquidations judiciaires dans ce secteur grimpe même de 16,4 %. Une hausse néanmoins tempérée par la baisse de 15 % qu’avait connu le secteur l’an passé.
À noter que le conseil en systèmes et logiciels informatiques a été particulièrement impacté avec 87 cessations (+21 %), tout comme les structures dédiées à la programmation informatique, qui ont été 68 à tirer le rideau (+10 %).