Des équipes aux effectifs en baisse. Près de 4 DSI sur 10 (37 % pour être précis, soit le double par rapport à l’année dernière) révèlent une diminution de leurs effectifs, tandis qu’ils ne sont plus que 46 %, soit 20 % de moins qu’en 2008, à les maintenir. Et seuls 17 % (contre 25 % en 2008) font état d’un renforcement de leur équipe.

Moins de recrutements prévus. Si 54 % des DSI ont procédé à des recrutements au premier semestre 2009 (souvent pour combler des départs), les embauches ont reculé de 40 % sur un an. Seulement 36 % des DSI interrogés envisagent de recruter sur le deuxième semestre. Et leurs prévisions d’embauches enregistrent une chute de 50 % par rapport à 2008. Les deux tiers des DSI déclarent rechercher des profils « études » et les autres des profils « d’experts ».