Il aura fallu près de 20 ans pour que les entreprises françaises adhèrent enfin sérieusement aux communications unifiées. Mais une fois que la technologie est adoptée et le mouvement lancé, il en devient un phénomène pour le poste de travail. Selon IDC, le marché des solutions et services de communications unifiées et de collaboration en France devrait progresser de 6,5 % par an jusqu’à 2020, année où la barre des 2 milliards d’euros devrait être franchie.

Cette appétence enfin marquée pour les communications unifiées est en réalité le reflet d’une révolution culturelle au travail, qui se décline en deux axes qui en réalité se croisent et se conjuguent : la mobilité et le télétravail.

Si l’adoption de la pratique du télétravail s’accélère, travailler hors des locaux de l’entreprise, en mobilité ou chez soi, ne doit pas faire oublier que la démarche, qui s’exerce hors du cadre et de la périphérie du système d’information, apporte son lot de risques.

 Lire la suite sur IT Social