Comme 01 Business l’annonçait, Guy Mamou-Mani sera président de Syntec numérique trois ans de plus. L’élection officielle aura lieu le 12 juin.

Comme 01 Business l’annonçait, Guy Mamou-Mani sera président de Syntec Numérique trois ans de plus. L’élection officielle aura lieu le 12 juin. A l’issue de l’assemblée générale de la chambre professionnelle qui s’est tenue hier soir, 6 juin, Guy Mamou-Mani a d’ores et déjà lancé les grandes lignes de son second et dernier mandat.

Le coprésident de groupe Open souhaite introduire le chômage partiel et faire évoluer la convention collective de la Branche Syntec-Cinov. Vieille de trente ans, elle ne répond plus, à ses yeux, aux enjeux des métiers de demain. Il souhaite notamment introduire le télétravail. Il entend aussi porter davantage la voix du syndicat à l’international. Enfin, Guy Mamou-Mani veut soutenir les nouvelles écoles de codeurs comme la Web@cadémie à travers les contrats professionnels et les promesses d’embauches des 1200 entreprises adhérentes de Syntec.