Eco

HP et Oracle s’étripent au sujet de Mark Hurd

Par La rédaction, publié le 08 septembre 2010

Le numéro un de l’informatique porte plainte contre son ex-PDG, par crainte qu’il ne divulgue des secrets d’affaires. En réaction, Oracle veut geler toute collaboration entre les sociétés.

Le feuilleton Mark Hurd continue. Hier, l’ex-PDG d’HP éjecté suite à une histoire d’harcèlement sexuel, a été nommé président d’Oracle. Mais il n’a pas le temps de s’installer sur son nouveau fauteuil qu’il est de nouveau au centre d’un tourbillon juridique. En effet, quelques heures après la nomination, HP a porté plainte contre Mark Hurd devant le tribunal de Santa Clara, en Californie, pour tenter de faire annuler cette embauche.

Le constructeur estime que Mark Hurd est en possession de secrets commerciaux qui pourraient lui nuire, en particulier dans le domaine des serveurs. Il craint que Mark Hurd dévoile dans quelles grandes entreprises son ancien employeur est bien (ou mal) installé, ce qui pourrait directement servir à Oracle. Car celui-ci est devenu, avec le rachat de Sun, un concurrent de premier plan.

Un divorce annoncé

La réaction d’Oracle ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué, Larry Ellison souhaite arrêter la collaboration avec HP, qui est un partenaire de longue date. Suite à cette action en justice, il pense qu’il est « impossible de continuer à coopérer et travailler ensemble dans le marché informatique ». Une telle rupture s’est déjà vue par le passé. En février dernier, HP et Cisco ont dénoncé leurs partenariats commerciaux car ils se retrouvaient en opposition frontale dans trop de domaines.

Dans l'actualité