Le premier fabricant mondial d’ordinateurs a dégagé un bénéfice net de 2,2 milliards de dollars au deuxième trimestre, en hausse de 28 % sur un an.

Le fabricant américain d’ordinateurs, numéro un mondial du secteur, a publié ce mardi une progression de 28 % de ses profits au titre du deuxième trimestre de son exercice décalé 2009-2010, à 2,2 milliards de dollars. Par action et hors exceptionnels, cela représente 1,09 dollar, soit 4 cents de mieux que les attentes des analystes.

Le chiffre d’affaires du groupe est également supérieur aux consensus des opérateurs. Il a progressé de 13 % sur la période, à 30,8 milliards de dollars, là où seulement 29,82 milliards étaient escomptés. Le groupe a notamment profité de la vigueur de ses ventes dans les Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine). Les revenus tirés dans ces pays ont grimpé de 25 % représentant désormais 10 % du total.

Côté perspectives, HP a livré des chiffres globalement en ligne avec ceux des analystes. Il mise sur un bénéfice par action (BPA) compris entre 1,05 et 1,07 dollar au troisième trimestre, pour un chiffre d’affaires allant de 29,7 à 30 milliards de dollars. Le consensus s’élève pour l’instant à 1,06 dollar et à 29,7 milliards.

Sur l’ensemble de l’année, le groupe table sur un BPA compris entre 4,45 à 4,50 dollars. Sa précédente fourchette allaient de 4,37 à 4,44 dollars. Ces perspectives ne prennent pas en compte les conséquences liées au rachat du concepteur américain de smartphones Palm. Le consensus est actuellement de 4,45 dollars.