Eco

Huawei devient le deuxième vendeur d’infrastructures de téléphonie mobile

Par La rédaction, publié le 06 avril 2012

Selon le cabinet ABI Research, le Chinois Huawei est devenu au dernier trimestre 2011 le deuxième constructeur d’infrastructures de téléphonie mobile, passant devant Nokia Siemens Networks (NSN). Il a vendu pour 2,53 milliards d’équipements (+ 36 % par rapport à 2010), contre 2,4 milliards pour NSN. Ericsson reste en tête avec 3,5 milliards. Une mauvaise nouvelle pour l’équipementier fino-allemand qui s’est recentré sur ce marché, élaguant largement son portefeuille d’activés et supprimant 17 000 emplois. A noter que les ventes de ce quatrième trimestre 2011 ont été particulièrement faibles, comparé aux années précédentes. Une tendance que l’ABI Research explique par la prudence des opérateurs qui redoutent une situation macroéconomique instable.

Dans l'actualité