Au-delà de la sécurité et de l’authentification, du suivi des actifs et de l’échange de ‘smart contracts’ (contrats intelligents), les applications de blockchain permettent aux terminaux d’échanger leurs informations selon des règles mutuellement convenues. Appliquée à des programmes pilotes axés sur l’IoT, l’Internet des Objets, la technologie blockchain offre un potentiel que l’on ne sait pas encore mesurer.

C’est ainsi que blockchain et IoT peuvent se recouper et permettre à l’entreprise de tirer de nombreux avantages de ces technologies. A la condition pour la blockchain de dépasser sa réputation, celle d’être une technologie lente et inappropriée pour 90 % des tâches qui lui sont confiées !

Lire la suite sur IT Social