© Fotolia

Eco

L’Arcep montre les dents

Par La rédaction, publié le 28 mai 2014

L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) vient de rendre publique l’ouverture de cinq enquêtes administratives visant Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free Mobile. Dans le viseur de l’instance, qui dispose de pouvoirs de sanction retrouvés, figurent à la fois le déploiement des réseaux mobiles et la qualité des services fixes des quatre opérateurs. En détail, l’Arcep souhaite d’abord s’assurer du fait que Free sera bien en mesure de couvrir 75 % de la population française au 1er janvier 2015. L’Autorité souhaite ensuite comprendre pourquoi SFR, Orange et Bouygues Telecom ne couvrent en 3G que 25 % des 3600 communes qui étaient en « zone blanche » en 2010 : les trois opérateurs s’étaient engagés à les couvrir à 100 % en 2013. La couverture 3G de SFR fait par ailleurs à elle seule l’objet d’une enquête, puisque l’opérateur n’a pas encore atteint le seuil de 99,3 % de la population, contrairement à ce qu’il avait promis. Enfin les deux dernières enquêtes concernent Orange seulement : l’opérateur historique est mis en cause d’une part pour la qualité de son service universel (informations, cabines téléphoniques) et d’autre part pour celle de ses offres aux entreprises.

Dans l'actualité