Soixante-trois pour cent des jeunes Européens estiment que le système éducatif ne les prépare pas correctement à l’économie numérique. C’est le principal enseignement d’une étude menée conjointement par Tata Consultancy Services et ThinkYoung, un thinktank sur la jeunesse.

Ils sont ainsi 70 % à considérer que c’est après leur formation initiale qu’il acquerront des compétences en la matière. C’est incontestablement un camouflet pour les systèmes éducatifs européens, tant l’économie numérique est appelée à s’étendre demain, voire à devenir incontournable.

« Plus de 90 millions d’Européens qui composent la génération Y vont permettre l’émergence de la prochaine génération d’entreprises numériques, mais nous devons d’abord leur donner les compétences digitales adéquates. L’investissement dans des disciplines cruciales comme les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques est vital pour la compétitivité future de l’Europe », relève Natarajan Chandrasekaran, PDG de TCS.