60 000 pièces métalliques fabriquées par Boeing, 140 000 composants plastiques fabriqués par BMW… A ce niveau d’entreprise et ces volumes, la fabrication additive n’est plus l’affaire de quelques précurseurs qui s’amusent à imprimer en 3D des pièces uniques ou en quantités réduites.

Le centre de technologie additive de GE Aviation a la taille de 3 terrains de football (américain), est équipé de 90 imprimantes 3D par projection de poudre métallique, et occupe 300 ingénieurs et employés pour concevoir le design et fabriquer des objets industriels. Ainsi, 25 000 pièces ont été fabriquées en 3D pour les moteurs à réaction de Boeing, dont le réacteur LEAP.

Lire la suite sur IT Social