Les statistiques de la Banque de France sur le commerce de détail incluront, enfin en 2014, les chiffres de l’e-commerce, en croissance depuis des années.

Qui l’eût cru : la Banque de France n’intégrait pas les chiffres de l’e-commerce dans ses statistiques de commerce de détail. Ce sera désormais chose faite : à compter de début 2014, les statistiques mensuelles publiées par l’auguste banque centrale française en tiendront pleinement compte.

Il a fallu pour ce faire un accord avec la Fédération des ventes à distance (Fevad), dont les chiffres publiés régulièrement sur l’e-commerce en France font foi.

Selon la Fevad, rien sur le premier trimestre 2013, 12 milliards d’euros ont été dépensés sur Internet, en hausse de 14 % sur la période. Au cours de trimestre, le nombre de Français qui achètent en ligne, a continué d’augmenter de +5%.

Dans le même temps, le nombre de sites marchands a connu une croissance de +18%, portant à 120 000, le nombre de sites marchands actifs dans l’hexagone.

« Compte tenu du rapide développement de cette forte de consommation, il s’agit d’un progrès important de l’information publique »  a déclaré la Banque de France. On ne saurait mieux dire…