La Banque Postale teste à Caen et Bordeaux le paiement mobile sans contact grâce à une carte microSD, compatible NFC, insérée dans un smartphone.

La Banque Postale teste à Caen et Bordeaux le paiement mobile sans contact. La population concernée par cette expérimentation comprend 500 clients et collaborateurs de la banque.

Ce système repose sur une carte microSD, de la société française Gemalto, à insérer dans un smartphone par le client. Celle-ci embarque l’application Visa PayWave de paiement sécurisé, à activer par un code de sécurité. Les données ainsi stockées sont chiffrées sur cette carte.

Munie de son antenne miniature embarquée, la carte permet au smartphone de communiquer, via la technologie sans contact NFC (Near Field  Communication), avec les terminaux de paiement compatibles, à condition que les commerçants en soient équipés.

Le paiement, réservé aux achats de moins de 20 euros, s’effectue en effleurant le téléphone à moins de 4 centimètres du terminal monétique. La transaction s’effectue alors en quelques secondes. L’achat est payé sur le solde disponible de la carte prépayée, dont la réserve d’argent est plafonnée à 1500 euros.

Au-delà d’un montant de 20 euros, le paiement effectué par ce mode exige un code systématiquement.

Ces deux dernières années, les banques BNP-Paribas, CIC, Crédit Mutuel, BPCE, Crédit Agricole et Société Générale ont également testé des solutions de paiement sans contact mobile par smartphone.