Dans un pays dont le paysage économique est dominé par les TPE et les PME, les retards de paiement sont une plaie, entraînant chaque jour la fermeture de 40 entreprises. La dématérialisation est un des moyens d’endiguer ce fléau.

Trop de nos TPE, PME et ETI françaises pratiquent une facturation et un suivi de facturation à l’ancienne pour ne pas dire totalement anarchiques. En 2018, 1 entreprise sur 4 doit fermer par un manque de trésorerie consécutif à de mauvaises pratiques en matière de facturation, relances, suivi des échéances, etc.

IT Social revient sur ces dysfonctionnements mais surtout sur les méthodes et les outils qui permettraient de limiter les dégâts tout en restant dans des procédures les plus légères et les plus automatisées possible pour s’insérer dans les contextes et contraintes quotidiennes des petites et moyennes entreprises. La solution passe principalement par le recouvrement dématérialisé des créances au travers de Workflows automatisés et qui démarrent dès les acomptes à la commande.

Pour en savoir plus : IT Social, le recouvrement dématérialisé pourrait sauver 1 entreprise sur 4.