2019 sera indiscutablement une année stratégique dans l’industrie des télécoms : 5G, IoT, VoIP, etc. Nous nous rapprochons également fortement de la fin du RTC, ce qui va amener les entreprises à faire évoluer leurs infrastructures télécoms historiques et migrer vers de nouvelles offres. Bref, les directions des systèmes d’information et les directions achats vont avoir de nombreux projets à mener concernant l’évolution du poste télécom.

 

Bien connaitre son parc télécom

 

Impossible de mener à bien son projet de modernisation de parc télécom sans en connaitre la composition précise ni les abonnements souscrits et le type de communications réalisées. De manière plus large, il convient de bien comprendre les coûts liés à l’utilisation des télécoms dans son entreprise.   Une telle démarche qui peut paraitre évidente pour une petite entreprise représente pour les grands comptes un véritable challenge. En effet, l’étendue du parc, des forfaits, des infrastructures, des usages, constitue autant de variables complexes qui la plupart du temps ne permettent pas d’avoir une vue précise et synthétique de ses dépenses. Également, l’arrivée de nouveaux usages, de nouvelles façons de travailler ainsi que la nouvelle vision du poste de travail impliquent de pouvoir gérer et mesurer les applications et le cloud de la même façon de que les télécoms.

 

Industrialiser cette démarche analytique

 

Sur ce point, il devient désormais fondamental de ne pas jouer la carte de l’impuissance et de se tourner vers des dispositifs qui permettront de piloter ses télécoms aussi simplement que d’autres opérations courantes et non complexes. 

 

Ce faisant, il sera alors enfin possible de répondre à des questions simples de type : quelles sont les dépenses de telle ou telle BU ? Les remises sur factures télécoms sont-elles correctement appliquées ? Les terminaux mobiles des collaborateurs permettent-ils de différencier les usages professionnels et personnels ? Les dépenses de Roaming sont-elles maîtrisées ? Les actifs télécoms sont-ils intégralement répertoriés ? Nous pourrions compléter cette première liste bien entendu, mais le constat est simple :  une vision détaillée nécessite de prendre en compte toutes les composantes du poste télécom.

 

C’est dans ce contexte que les approches intégrant les notions de Technology Expense Management se sont fortement développées ces dernières années. Utilisées par quelques précurseurs il y a une dizaine d’années, elles semblent désormais se diffuser à grande échelle. Nous ne pouvons bien entendu que nous en féliciter, mais pour autant, un travail d’évangélisation semble encore nécessaire et notamment au sein des ETI ou des sociétés en transformation.

Tirer parti des modifications structurelles à venir

 

La fin du RTC et l’adoption de la 5G vont profondément faire évoluer les usages et notre manière de consommer des services télécoms fixes et mobiles. À cette occasion, le sujet lié au pilotage de ces nouveaux services doit faire partie des projets de modernisation, et ce dès le départ pour prendre de bonnes décisions. C’est à cette condition que les directions IT et achats pourront gagner en agilité et en performance dans le suivi de leurs budgets télécoms.

 

Christophe Fornès, Directeur commercial Saaswedo