La Chine ne cache pas ses ambitions, dominer le marché de la robotique industrielle. Ce n’est pas pour rien que les Etats-Unis pourraient taxer à 25 % les technologies robotiques chinoises…

Véhicules électriques, satellites et robots industriels appartiennent au projet planifié Made in China 2025. Dans le domaine des robots industriels, en particulier, aidée par ses marchés intérieurs et extérieurs, la Chine investit lourdement et réalise des progrès impressionnants.

Sans subvention à l’industrie et aux startups, sans allègements fiscaux, ce qui la différencie de son principal concurrent l’administration américaine, la Chine profite du potentiel de son gigantesque marché intérieur et de la marche forcée vers l’automatisation pour se construire une industrie des robots de premier plan.

En 2016, les entreprises chinoises ont acheté 66 000 robots. A raison d’une capacité de 15 travailleurs humains à temps plein remplacés par un robot, ce sont 1 million d’emplois humains qui ont été automatisés cette année-là.

Lire la suite sur IT Social