© piai - Fotolia.com

Eco

Le logiciel français fait de la résistance

Par La rédaction, publié le 11 avril 2014

Truffle, spécialiste du capital-risque, et le cabinet de conseil CXP viennent de publier le 10e palmarès des 100 premiers éditeurs français de logiciels. Ils dressent le portrait d’un secteur qui conserve un dynamisme certain, malgré un contexte économique difficile qui a d’ailleurs entraîné des profits moindres en 2013 (604 M€ contre 693 M€ en 2012).

Le chiffre d’affaires « édition », en revanche, a progressé l’an passé de 5 %, s’élevant à 6,2 Md€, soit 2,5 fois plus qu’il y a 10 ans. Les effectifs, eux, sont en hausse de 3,5 % et s’établissent à 78.800 emplois, dont 19 % de affectés à la R&D.

Parallèlement, 80 % des éditeurs sont en croissance et n’imaginent pas délocaliser.

Dassault et l’Île-de-France loin devant

Dans le détail, sur les 100 premières entreprises du secteur, les cinq premières – Dassault Systèmes, Cegedim, Murex, la SSII Sopra, Axway – regroupent 53 % du chiffre d’affaires global. Dassault Systèmes en réalise même 30,3 %.

Du côté des régions, c’est toujours l’Île-de-France qui domine largement, avec 82 % du chiffre d’affaires « édition », 84 % des effectifs et 81 % des effectifs recherche et développement.

Très loin derrière, la région Rhône-Alpes tire son épingle du jeu en s’octroyant la deuxième place avec 8 % du CA « édition », 7 % des effectifs et 8 % des effectifs de recherche et développement.

Dans l'actualité