Pour 58 % des entreprises françaises, la « culture existante » de leur entreprise est considérée comme un des principaux freins à l’intégration de la sécurité dans leurs processus de développement de logiciels.

Les processus de développement applicatif favorisent la croissance et l’expansion de l’entreprise, c’est ce qu’affirment 88 % des entreprises en France. Et ces processus seraient l’impulsion de leur transformation digitale, selon 86 % d’entre elles.

Mais pendant ce temps, les vulnérabilités continuent de proliférer dans les logiciels qui n’ont pas été testés. C’est ainsi que 77 % des applications des organisations dans le monde présenteraient au moins une faille à la première analyse du code applicatif.

Lire la suite sur IT Social