Face à des dirigeants peu sensibilisés aux nouvelles technologies, le rôle de la DSI dans la compréhension et l’adoption des révolutions numériques est plus que jamais prépondérant.

Alors que nombreux sont ceux qui s’interrogent sur l’évolution du rôle de la DSI, voire même simplement sur son utilité, une enquête de Deloitte Insight constate que les directions métiers ont toujours autant de difficulté à apprécier le potentiel des technologies. Seuls 22% des CFO, CMO, et autres CxO interrogés dans l’étude sont confiants quant à la capacité de leur entreprise à comprendre comment les nouvelles technologies (et notamment la mobilité et l’IA) peuvent transformer la structure organisationnelle, l’efficacité des collaborateurs et la livraison des services.
Et seulement 20% des cadres des directions métiers perçoivent les nouvelles technologies comme un vrai facteur de différenciation. A contrario, 74% des DSI identifient les technologies comme un facteur différenciateur clé. Bref, les CIO et autres directions informatiques restent les vrais prescripteurs « technos » de l’Industrie 4.0 et de l’Entreprise 5.0.

Pour un décryptage complet de l’étude : IT Social