La rationalisation des dépenses informatiques dans les grandes entreprises se poursuit même si elles lâchent du lest. C’est ce que révèle une étude exclusive menée par Accenture et 01 Informatique et publiée cette semaine dans notre magazine.

Les DSI sont plus confiants en 2010 mais restent vigilants. Selon le baromètre exclusif réalisé par Accenture et 01 Informatique, alors qu’en 2009, ils étaient 40 % à envisager une baisse de leurs budgets, ils ne sont aujourd’hui plus que 29 %.

De même, ils sont 40 % à prévoir de lancer de nouveaux projets contre 29 % l’an passé. Toutefois, selon les DSI interrogés, l’heure n’est pas aux projets délirants. Ceux retenus sont ceux qui sont alignés aux mouvements stratégiques de l’entreprise, aux réductions de coûts ou à la simplification de la fonction informatique.

Résultats : les entreprises investissent sur des projets de centralisation de leurs informatiques en une entité unique, sur la consolidation des serveurs, sur la virtualisation. La business intelligence, les outils collaboratifs et les réseaux sociaux figurent parmi les chantiers applicatifs de l’année. Côté externalisation, 40 % des entreprises envisagent un tel projet avec toutefois un spectre plus réduit que par le passé. Enfin, 2010 ne sera pas celle du green, même si deux fois plus d’entreprises se disent prêtes à envisager un bilan énergétique de leurs centres de données dans l’année.

Toutes les stratégies des dépenses des responsables informatiques des grandes entreprises sont détaillées dans le numéro 2024 du magazine 01 Informatique, paru aujourd’hui en version papier ou dans son édition électronique