En matière de cybersécurité, les entreprises françaises, comme leurs homologues dans le monde, sont confrontés à de nombreuses menaces, qui de plus ne cessent de croître :

  • 53 % – Des attaques ciblées par hameçonnage ;
  • 49 % – Les comptes à privilèges non sécurisés ;
  • 44 % – Des menaces internes ;
  • 31 % – Des données non sécurisées stockées sur le cloud ;
  • 28 % – Des ransomwares et logiciels malveillants.

Par ailleurs, selon une étude annuelle de CyberArk, la proportion d’utilisateurs qui disposent de privilèges administratifs locaux sur leurs terminaux a progressé de 25 % en l’espace de deux ans, passant de 65 % en 2016 à 90 % en 2018. Avec en corolaire que les exigences des employés en matière de flexibilité l’emportent sur les bonnes pratiques de sécurité…

Lire la suite sur IT Social