Pas de ralentissement dans les achats de progiciels en vue. Et c’est de nouveau le secteur des ERP et des solutions de gestion des activités qui domine, avec une préférence marquée pour les solutions modulaires.

  • 42 % – ERP et solutions de gestion d’activité
  • 21 % – Progiciels financiers
  • 21 % – Autres outils de gestion
  • 16 % – Autres progiciels spécialisés

Le rythme des projets de progiciels à long terme pourrait laisser croire à une certaine apathie du marché, et une guerre de position des éditeurs. Mais il faut se méfier de l’eau qui dort. Ainsi, les intentions d’achat des ERP en progression de 7 % par rapport à 2017 marquent une tendance de fond sur ce marché : les ERP modulaires.

Lire la suite sur IT Social