Les ventes mondiales de PC ont baissé moins que prévu au deuxième trimestre, renforçant l’optimisme suscité par les résultats supérieurs aux attentes publiés par le géant des semi-conducteurs Intel.

Selon des chiffres publiés mercredi 15 juillet par IDC, les ventes mondiales d’ordinateurs ont reculé d’environ 3 % au deuxième trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, alors que le cabinet d’études tablait sur un retrait de plus de 6 %. Gartner, qui prévoyait une baisse de près de 10 %, estimait que les ventes avaient diminué de 5 % au deuxième trimestre.

En faisant état de résultats du deuxième trimestre supérieurs aux attentes de Wall Street, Intel, dont les microprocesseurs équipent plus des trois quarts des ordinateurs dans le monde, a entretenu l’espoir d’une reprise dans un secteur en berne.

« Ces résultats peuvent être interprétés comme un léger signe de reprise du marché des PC en termes de volumes vendus dans certaines régions », a relevé dans un communiqué Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner.

La croissance s’est manifestée à une large échelle et « la majorité des régions a fait mieux que prévu, ce qui est très positif », a pour sa part souligné Loren Loverde, analyste d’IDC. Ce dernier prévoit même que les ventes de PC pourraient afficher une croissance positive d’ici au quatrième trimestre, grâce à la progression solide des ventes de portables.

Dell menacé par Acer

Hewlett-Packard est resté le numéro un mondial des fabricants de PC au deuxième trimestre, affichant une croissance de 3,6 % de ses ventes sur un an pour une part de marché de 19,8 %.

Si Dell a réussi à détrôner HP aux Etats-Unis, il s’est contenté de conserver sa deuxième position au niveau mondial, avec une part de marché de 13,7 % mais ce malgré un recul de 17,1 % de ses ventes de PC sur un an, selon IDC.

Nombre d’analystes avaient supposé que le taiwanais Acer, fort de la croissance solide de ses ventes de netbooks (miniportables à bas coûts), pourrait prendre le dessus sur son rival américain. Malgré une croissance de 23,7 % de ses ventes, il stagne à la troisième place du classement mondial des fabricants de PC, avec une part de marché de 12,7 %.

L’américain et le taiwanais sont désormais au coude à coude. Dell a cédé du terrain et a vu sa part de marché reculer de 2,4 points sur un an, pendant que celle d’Acer progressait de 2,7 points. Lenovo et Toshiba ont conservé leur rang dans le top 5, avec une croissance respective de 2,9 % et de 10,5% par rapport au deuxième trimestre de 2008.

Selon les analystes, l’évolution de ce classement dans les prochains trimestres dépendra du secteur qui soutiendra le plus la croissance du marché. Si le grand public reste le principal moteur de la croissance, Acer gagnera en puissance, alors qu’une reprise des dépenses des entreprises favorisera plutôt Dell.