Si l’on réunit les différents modes de consommation du cloud, en 2020, 83% des workloads d’entreprises tourneront sur une plateforme de cloud, public, hybride ou privé. Quant aux on-premises, les infrastructures physiques dans l’entreprise ou hébergées, de 37% aujourd’hui, elles passeront à 27% en 2020.

L’avenir de l’informatique de l’entreprise est donc dans le cloud, et en particulier dans le cloud public. Mais qu’est-ce qui pousse les entreprises à migrer dans le nuage ? C’est un faisceau de tendances qui accompagne le mouvement, avec en tête la transformation digitale, suivie de très près par l’agilité et DevOps.

Lire la suite sur IT Social