Eco

Microsoft va verser 200 millions de dollars à VirnetX

Par La rédaction, publié le 18 mai 2010

Le géant de Redmond cède devant les attaques de ce fournisseur de VPN pour violation de brevet et signe un accord avec lui pour mettre fin à une seconde action en justice.

L’affaire remonte à 2007. VirnetX traîne alors en justice Microsoft pour avoir enfreint ses brevets sur les VPN dans Office Communications Server et Windows. Un procès que le leader mondial du logiciel va perdre. En mars 2010, Microsoft se voit ainsi condamné à verser 105,8 millions de dollars de dommages et intérêt à VirnetX pour avoir effectivement violé les brevets de ce dernier malgré les dénégations de Microsoft. Et VirnetX n’allait pas se contenter de cette première victoire. Le Californien déposait une nouvelle plainte portant cette fois sur Windows 7 et Windows Server 2008 R2, mis sur le marché après la première plainte.

Cette fois, Microsoft cède et choisit de négocier un accord avec le plaignant. VirnetX va donc empocher la bagatelle de 200 millions de dollars et un accord de licence avec Microsoft en échange de la fin des procédures engagés contre Microsoft. Un ballon d’oxygène pour l’éditeur qui multiplie les pertes depuis plusieurs années.

Dans l'actualité