C’est ici que l’on voit la crise toucher de plein fouet les prestataires de services. Aujourd’hui, un DSI sur 3 (35 %), contre un sur 5 en 2008, déclare avoir moins eu recours à la sous-traitance en 2009. Et cette année, ils ne sont plus que 24 % a avoir indiqué une augmentation de la sous-traitance alors qu’ils étaient 36 % lors de la précédente enquête.