Par Yacin BAHI, co-fondateur de iMuze

 

La digitalisation croissante des contenus vidéo s’impose comme une tendance de fond sur le marché. Dans ce contexte, force est de constater que les professionnels investissent des sommes importantes pour proposer des contenus digitaux immersifs et engageants. Cette explosion de la génération de contenus digitaux concerne de très nombreux domaines parmi lesquels nous pouvons par exemple citer : la publicité, les plateformes de création de vidéos, l’industrie du jeu vidéo, les réseaux sociaux, etc. Autant d’usages où un effort important a été réalisé ces dernières années pour produire, diffuser et partager rapidement des contenus de plus en plus personnalisés.

 

Quand la musique accroit la portée de l’image

 

Aujourd’hui, la question de la prise d’images et du montage de ces dernières n’est plus un enjeu fort pour les entreprises. En effet, de nombreuses technologies permettent de réaliser des prises de vues et films dans une qualité professionnelle. Ce constat se retrouve également au niveau du montage vidéo. L’enjeu est désormais d’accéder à des solutions de nouvelle génération permettant de bénéficier des mêmes bénéfices au niveau du son et plus particulièrement au niveau de la musique. On notera également que la notion de Copy Right a constitué un réel défi pour les annonceurs dans la gestion des bandes sonores utilisées. 

 

Vers un nouveau mode de consommation de la musique

 

Dans ce contexte, le marché semble se structurer et de nouvelles approches voient le jour. Un point intéressant tient notamment à l’orientation de ces nouveaux dispositifs centrés sur un usage professionnel. Cet élément met clairement en avant les fortes attentes exprimées par les entreprises qui recherchent des solutions simples, rapides et accessibles pour enrichir leurs contenus vidéos de séquences sonores adaptées, originales et libres de droits. Parmi les demandes les plus évidentes se placent en tête de liste les plateformes de génération automatique de vidéos à la demande à l’image d’acteurs de nouvelle génération ou encore les départements marketing des annonceurs en charge des activités de promotion digitales ou mobiles. La possibilité de personnaliser les contenus, video et audio, qui contribue a un meilleur engagements de l’audience, devient aussi une contrainte lors du choix du dispositif.

 

Quand le Cloud et les algorithmes font évoluer la donne actuelle et révolutionnent le marché

 

Forts de cette nouvelle demande, nous assistons donc à la montée en puissance de nouvelles plateformes Cloud qui semblent apporter une réponse aux attentes des annonceurs. Le principe est simple : pouvoir générer à la demande et simplement de la musique prenant en compte l’ambiance sonore que l’annonceur souhaite apporter à son contenu vidéo. La capacité de générer de l’audio à la demande permet de plus de personnaliser la bande sonore, des approches ou le ciblage géographique ou démographique permet d’adapter la bande sonore à l’audience deviennent possibles. Pour réussir ce tour de force, l’alliance des mathématiques, de l’informatique – en autre sous forme d’intelligence artificielle- et de la musique est nécessaire. Une telle combinaison permet alors de réunir le meilleur de deux mondes et de créer rapidement des vidéos de qualité associant image et musique de qualité professionnelle.

 

Ces différents éléments sont donc à la base des nouveaux contenus qui déferlent sur le web et qui font vivre aux internautes des expériences toujours plus immersives et personalisées.