Nortel Networks SA (NNSA) vient d’obtenir un délai de trois mois supplémentaire pour choisir un repreneur.

Dans une interview publiée, le 15 août 2009, sur le site du Télégramme, le nouveau ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, a affirmé que Nortel, placé sous liquidation judiciaire depuis mai, allait être repris à la fin du mois.

Mais aujourd’hui, jeudi 20 août, le président de Nortel Networks SA, Michel Clément, a obtenu auprès du tribunal de commerce de Versailles la prolongation pour trois mois de l’activité. Les salariés de l’équipementier ne seront donc pas encore fixés sur l’avenir des activités de recherche de l’entreprise.

Plusieurs candidats en lice

Les discussions se poursuivent avec des repreneurs potentiels. Interviewé par l’AFP, Elie Bensaci, délégué syndical CFTC, a déclaré qu’il n’y avait pas d’offre concrète déposée au tribunal de commerce alors que la date limite était le 19 août à minuit, mais que « beaucoup de discussions étaient actuellement en cours ».

Aucun nom n’est communiqué officiellement mais Michel Clément s’est voulu rassurant. « Nous espérons pouvoir avancer rapidement et avoir un repreneur fin septembre pour réaliser le transfert des activités dans de bonnes conditions », a-t-il affirmé.