Rok Solution remporte le 21 mars dernier la première édition du Trophée « Mon Métier numérique de demain » organisé par le ministère de la Défense. Cette nouvelle distinction vient saluer le potentiel d’innovation de l’éditeur et sa capacité à révolutionner le marché en proposant une solution disruptive permettant de donner un nouveau visage à l’intelligence et au travail collaboratif.

 

Ce trophée s’inscrit dans le cadre d’une initiative de fond qui a pour objectif de concevoir des propositions innovantes autour de neuf défis d’idées répartis en cinq thèmes majeurs : la plateforme d’emploi, la plateforme d’aide au pilotage des métiers, la vie quotidienne, le numérique au service des compétences et la plateforme d’aide aux usagers. Les réflexions étaient conduites par équipe de huit personnes avec pour objectif de proposer des interactions plus fluides, une prise de décision plus rapide et un accès facilité aux données. Les commissaires se sont répartis librement parmi les défis proposés et ont contribué aux ateliers d’« idéation » durant tout l’après-midi. Chaque équipe devait présenter un « pitch » final de trois minutes face à un jury de hauts responsables du SGA (source ministère de la Défense). C’est dans ce contexte que Rok Solution a remporté le premier prix de ce concours : « Solution applicative offrant une interface utilisateur unique pour fédérer plusieurs processus métiers digitalisés ».

En remportant ce trophée, Rok Solution recevra toute l’aide nécessaire pour concevoir une maquette destinée à mieux appréhender le potentiel de sa solution appliqué aux processus administratifs du ministère de la Défense.

 

Olivier Bourrouilh-Parège, Président de ROK « Nous sommes fiers d’avoir remporté ce trophée organisé par le ministère de la Défense qui a évalué plus de cent cinquante projets. Cette nouvelle récompense vient consolider la position de Rok Solution dans le secteur de la défense . ROK s’inscrit plus globalement comme un acteur incontournable de la transformation digitale tous secteurs d’activité confondus, que ce soit la banque et l’assurance , l’industrie ou encore les télécommunications. »