Eco

Nuages noirs en prévision au dessus d’Open Text

Par La rédaction, publié le 17 mai 2010

L’éditeur de solutions de gestion de contenu a-t-il mangé son pain blanc ? Le chiffre d’affaires d’Open Text continue de croître, mais ses ventes de licences sont à la peine. Pire, son allié SAP pourrait se livrer à quelques infidélités avec son ennemi de toujours, EMC.

Sur le papier, tout va bien pour Open Text. Avec un chiffre d’affaires de 212,8 millions de dollars au troisième trimestre fiscal, l’éditeur a réalisé une croissance de 11 % par rapport à la même période de l’an dernier. Un chiffre éminemment positif pour John Shackleton, PDG d’Open Text, qui affirme : « Je suis ravi que nous ayons pu maintenir nos objectifs de marge et de profits. » Certes, si ce n’est que ce chiffre d’affaires tient désormais compte de l’acquisition de Vignette. Ce dernier aurait dû porter les revenus d’Open Text à 234 millions de dollars selon les analystes. Pas très rassurant, d’autant que les ventes de licences sont passées de 51,9 millions de dollars à 49,5 millions ce trimestre.

Mais c’est surtout le rapprochement entre SAP et EMC, qui doit être annoncé dans les heures qui viennent lors de l’événement Sapphire, qui sème le doute sur l’avenir d’Open Text. Les liens entre les deux éditeurs étaient traditionnellement très forts si bien qu’une belle partie des revenus d’Open Text est actuellement réalisée auprès de clients SAP.

Dans l'actualité