Longtemps présenté comme l’apanage de l’Homme, le langage tombe lentement mais sûrement dans l’escarcelle de la machine. L’auteur propose ici de revenir sur le traitement automatique des langues (TAL) à travers une analyse transdisciplinaire. Au croisement de l’informatique, de la linguistique et de la psychologie cognitive, ce professeur du Lynchburg College initie à la conception de systèmes de traitement automatique du langage : reconnaissance et synthèse vocales, analyse morphologique et syntaxique et étiquetage en parties du discours.

Mohamed Zakaria Kurdi, Éditions ISTE, 280 pages, 9,90 €