Eco

SFR lance un réseau de partenaires opérateurs internationaux

Par La rédaction, publié le 10 septembre 2012

Destiné aux professionnels seulement, dans un premier temps, le réseau international mis au point par SFR et d’autres opérateurs permettra aux utilisateurs de bénéficier de services unifiés à travers le monde.

La branche entreprise de l’opérateur français SFR a annoncé lundi la création d’une alliance avec les opérateurs Verizon, Vodafone, Etilasat, Maroc Telecom et Tata Communications pour permettre aux entreprises françaises de bénéficier de services unifiés partout dans le monde.
Cette alliance « Network Team » propose aux entreprises françaises ayant des filiales à l’étranger et aux multinationales étrangères ayant un siège en France « de bénéficier de solutions de télécommunications globales et fiables partout dans le monde ».
« L’objectif est de créer un réseau mondial d’opérateurs capables
d’accompagner les entreprises, où qu’elles soient, en assurant un certain niveau de qualité de service et d’interconnection entre les réseaux », a déclaré le directeur général de SFR Business Team, Pierre Barnabé, à l’AFP.

Les entreprises auront un interlocuteur unique auprès de l’opérateur avec qui elles auront signé leur contrat, qui coordonnera les actions locales opérées par les partenaires, explique l’opérateur.
« Nous faisons le pari que les flux entrants et sortants s’équilibreront », souligne M. Barnabé. Ces services recouvriront dans un premier temps la téléphonie fixe, internet, avec des solutions de réseaux privés virtuels IP, et la téléphonie mobile. Ils s’étendront par la suite aux offres d’informatique dématérialisée
(cloud).
SFR, fort de son lien historique avec Vodafone, qui détenait jusqu’à
mi-2011 44% de l’opérateur français, est allé chercher des partenariats avec d’autres opérateurs qui lui permettent maintenant de couvrir l’Amérique du Nord avec Verizon, l’Afrique et le Moyen-Orient avec Etilasat, l’Afrique du Nord et de l’Ouest avec Maroc Telecom (filiale du groupe Vivendi), et le continent indien avec Tata Communications.
L’opérateur ajoute qu’il est aujourd’hui en discussions avancées avec des opérateurs qui lui permettront de couvrir également l’Asie et l’Amérique Latine.

Dans l'actualité