Eco

Sun en chute libre

Par La rédaction, publié le 03 septembre 2009

Même s’ils étaient prévisibles, les résultats financiers de Sun sont mauvais. De quoi relancer les spéculations sur une revente par Oracle de la division matérielle de Sun à… HP ?

Pas de quoi se vanter au sein de Sun. D’ailleurs, l’américain, en phase finale d’acquisition par Oracle, n’a pas fait de conférence de presse ni de communiqué officiel concernant ses résultats annuels. Mais Sun avait prévenu : ses résultats financiers seraient mauvais. Effectivement, son chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre 2009 s’établit à 2,6 milliards de dollars, soit une chute de 31 % sur un an. Les pertes nettes représentent 147 millions de dollars, contre 88 millions de dollars de bénéfices un an auparavant.

Sur l’année 2009, les revenus se situent à 11,4 milliards de dollars, contre 13,8 pour l’année 2008. Concernant le matériel, la chute est encore plus sévère : -36 % sur la gamme de serveurs d’entreprise Sparc en revenus entre 2008 et 2009. Sur le quatrième trimestre, toujours sur la même gamme, la baisse est de 54 % par rapport au quatrième#160;trimestre 2008 (et de 42 % pour tout le hardware sur la même période).

Les rumeurs selon lesquelles Oracle chercherait à se débarrasser du matériel Sun ont donc repris de plus belle. Selon le magazine Fortune, Oracle serait en discussion avec HP. Rien de surprenant : Oracle avait déjà essayé de racheter Sun avec un partenaire lors des négociations initiales, et il s’agissait vraisemblablement de HP. Lequel passerait ainsi numéro un des serveurs… et ne serait plus lié à l’Itanium.

Dans l'actualité