L’éditeur annonce la sortie prochaine d’une version PME de System Center, fonctions de virtualisation incluses.

Au cours du deuxième trimestre, Microsoft lancera System Center Essentials (SCE)  2010, la version PME-TPE de sa console d’administration. Celle-ci se distingue du précédent SCE 2007 par l’intégration des outils de gestion de la virtualisation. Avec SCE 2010, les PME accèdent, depuis une seule interface, aux fonctions de provisionnement, de mise en route et de surveillance des postes de travail et des serveurs Windows, qu’ils soient physiques ou virtuels.

Pour concurrencer VMware en PME

Selon Geneviève Koehler, chef produit System Center chez Microsoft, SCE 2010 sera capable d’administrer jusqu’à une cinquantaine de machines virtuelles ou physiques, « et ce, à un prix inférieur à celui de notre principal concurrent », indique-t-elle, en faisant allusion à VMware. Elle ne cite pas de prix, mais des sources internes à l’éditeur indiquent un tarif forfaitaire de 2 000 à 3 000 euros pour SCE 2010.

Le prix de SCE 2010 ne comprendra pas les licences des hyperviseurs, ni celles des machines virtuelles.

Le produit de base servira à identifier la charge de travail et à paramétrer en conséquence l’hyperviseur Hyper-V des machines Windows 2003 et 2008, des postes Windows XP et Windows 7, ainsi que des serveurs Exhange, Sharepoint et SQL.

Presque aussi fonctionnel que System Center

En option, des extensions seront proposées chez Microsoft pour contrôler, depuis SCE 2010, les hyperviseurs de VMware et de Citrix. SCE 2010 sera également compatible avec les Managements Packs, des extensions fournies par des éditeurs tiers –  Bridge Ways et Quest Software notamment – pour intégrer l’administration d’applications non Microsoft dans l’interface de SCE 2010.

En revanche, SCE 2010 ne permettra pas d’activer des postes virtuels à la demande. Cette fonction, utile pour déployer une flotte de bureaux distants, restera l’exclusivité de Virtual Machine Manager. Il s’agit du module de virtualisation de System Center Operation Manager, la console d’administration que Microsoft propose aux grandes comptes.